spot_imgspot_img

Exposition universelle 2010: A Shanghaï, Paul Biyoghé Mba expose les ambitions du Gabon en matière de développement

A la tête d’une forte délégation à l’exposition universelle de Shanghaï (Chine), le chef du gouvernement gabonais, Paul Biyoghé Mba, qui a assisté le 30 juillet dernier à la journée consacrée au Gabon, a présenté, lors du forum économique Gabon-Chine autour du thème « Investir au Gabon », le potentiel économique de son pays, tout en invitant, les investisseurs chinois à venir et à découvrir les possibilités d’affaires qui s’offrent à eux.

Avant cette étape, le premier ministre gabonais à visité le pavillon Gabon supervisé par une équipe dirigée par Nina Alida Abouna, Commissaire général au ministère de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme. Un pavillon qui allie la vision de cette exposition qui veut symboliquement faire la symbiose ville et village, tradition et modernité.

Dans ce contexte de charme et de promotion de la destination Gabon, lors du forum Gabon-Chine qui a regroupé plusieurs chefs d’entreprises chinoises, venus s’enquérir des opportunités d’investissement qu’offre le Gabon, le chef du gouvernement n’est pas allé du dos de la cuillère. Il a vanté les potentialités minières et les richesses du Gabon en présentant le sol et le sous-sol comme étant encore largement inexploités.

Dans la même logique, le premier ministre a indiqué que le Gabon, malgré sa petite superficie, représentait une mine très peu exploitée et était ouvert à tous et offrait un environnement des plus attrayants en matière d’investissements.

Ainsi, Paul Biyoghé Mba a donc voulu exprimé la volonté du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui, depuis son accession à la magistrature suprême, prône un Gabon émergent fondé désormais sur la mise sur pied de trois pôles efficaces de développement: un Gabon des services, un Gabon industriel et un Gabon vert.

Pour le premier ministre, l’organisation d’une journée consacrée au Gabon et surtout la présence du ministre Chinois de la Santé, Chen Zhu était aussi l’occasion de consolider les relations Sino-gabonaises dans tous les plans, notamment économique.

Le premier ministre l’a d’ailleurs noté en affirmant qu’il était question de voir dans quelle mesure les investisseurs Chinois pouvaient effectuer le déplacement du Gabon en grand nombre et s’implanter dans les différents secteurs d’activité encore embryonnaires. Idem pour les hommes d’affaires gabonais qui se devraient de se frotter à leurs homologues du marché de l’empire du milieu.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES