spot_imgspot_img

Gabon : l’opposition accuse le pouvoir de dépenser des millions pour le cinquantenaire

LIBREVILLE — L’Union nationale (UN), une des deux principales formations d’opposition gabonaise, a accusé vendredi la présidence de vouloir organiser un feu d’artifice qui coûterait six millions d’euros à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance.

« Je ne sais pas si vous avez déjà vu un feu d’artifice à ce prix là », a réagi le porte-parole de la présidence Guy-Bertrand Mapangou, qualifiant les accusations de « ridicules ».

L’Union nationale, qui n’a pas précisé d’où elle tenait ce montant, écrit dans un communiqué qu’ « au moment où des hôpitaux sont fermés faute de médicaments, où des enfants meurent de faim, Ali Bongo Ondimba profite de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance pour dépenser 4 milliards de Francs CFA (6 millions d’euros) pour un feu d’artifice »

« Oui, 4 milliards de FCFA, c’est le montant qui a été payé à un cabinet britannique pour organiser un spectacle son et lumière en face de la Présidence de la République au soir du 17 août », poursuit l’UN dans son communiqué.

« Cette dépense somptuaire, selon l’UN, qui n’a jamais été inscrite au budget de l’État, n’a donc pas été autorisée par le Parlement gabonais comme c’est la règle. Le pouvoir agit comme toujours depuis 10 mois, en violation flagrante de la loi et au mépris des préoccupations urgentes et prioritaires des Gabonais ».

Le Gabon s’apprête à fêter à partir de ce week-end et jusqu’à mardi le cinquantenaire de son indépendance, obtenue le 17 août.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES