spot_imgspot_img

Gabon : Quel avenir pour la biodiversité agricole ?

L’agriculture est l’un des principaux exemples de la façon dont les activités humaines ont des répercussions profondes sur les écosystèmes de la planète. Pour répondre à ses besoins alimentaires, l’homme exploite la diversité du monde vivant. Comment protéger la biodiversité et assurer la sécurité alimentaire?

Le Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique, Ahmed Djoghla, est formel : «pour que la population mondiale puisse se nourrir au 21ème siècle et au-delà, l’humanité doit préserver la diversité biologique qui nous accorde la complexité et la diversité de nos propres vies.»

La biodiversité est à l’origine des plantes et des animaux qui forment la base de l’agriculture et de l’immense variété au sein de chaque espèce de culture et d’élevage. De plus, de nombreuses autres espèces jouent un rôle dans la régulation des services écosystémiques et contribuent aux fonctions écologiques essentielles dont dépend l’agriculture, y compris les services du sol et le cycle de l’eau.

L’agriculture moderne permet d’augmenter la production de nourriture, en contribuant beaucoup à l’amélioration de la sécurité alimentaire et en réduisant la pauvreté. Toutefois, elle endommage considérablement la biodiversité, notamment à cause du changement de destination des terres ainsi que leur surexploitation, par l’intensification des systèmes de production agricole. L’agriculture moderne fait en effet une utilisation excessive de produits chimiques et d’eau, d’éléments nutritifs ; source de la pollution et d’introduction d’espèces exotiques envahissantes.

La biodiversité de la Terre est en train de disparaître à un rythme alarmant, mettant en péril la durabilité des services fournis par les écosystèmes et l’agriculture, et leur capacité à s’adapter à des conditions changeantes. Or, la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique sont essentielles pour l’avenir de l’agriculture et de l’humanité.

Etant donné que les terres agricoles s’étendent sur une proportion aussi considérable de la surface terrestre et qu’elles abritent une biodiversité aussi importante, la conservation de la biodiversité des paysages agricoles doit jouer un rôle important dans les stratégies mondiales de conservation.

La biodiversité agricole est menacée par plusieurs facteurs dont l’homme est responsable d’une grande partie : l’industrialisation, l’aménagement rural, la pêche, le commerce des animaux, le tourisme, le réchauffement climatique (…). Il convient donc d’utiliser et gérer les paysages agricoles de manière réfléchie et durable.

Pour y arriver, on demande souvent aux agriculteurs de préserver la biodiversité tout en contribuant à satisfaire les besoins nutritionnels d’une population croissante. Mais ceux-ci ne contrôlent pas tous les facteurs impliqués, notamment ceux liés aux politiques agricoles, aux subventions, aux marchés ou aux habitudes de consommation, etc. Par conséquent, ils ont besoin d’être soutenus par une politique gouvernementale.

Sans des politiques publiques axées sur la durabilité et la préservation de cette biodiversité, le monde programme la famine et les pays africains déjà déficitaires en matière de sécurité alimentaire doivent préserver cette ressource rare.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES