spot_imgspot_img

Gabon : Les négociations se poursuivent entre Libreville et Eramet

Nous avions annoncé le 23 septembre que Libreville avait fait son entrée au capital d’Eramet. Une des parties à la négociation indique que les discussions se poursuivent et l’accord pourrait être signé d’ici quelques jours.

Le Gabon négocie toujours son entrée au capital du groupe français Eramet. Selon des sources proches du dossier les pourparlers se poursuivent et une signature devrait intervenir dans les prochaines semaines.

Après la sollicitation adressée en mai dernier par Ali Bongo à ERAMET pour l’acquisition par l’Etat gabonais de 10 à 15% du capital du groupe, ainsi que la montée de 25 à 33% des parts de l’Etat gabonais dans le capital de Compagnie des mines de l’Ogooué (COMILOG), le patron du groupe minier, Patrick Buffet, a effectué deux visites au Gabon en juin puis en août, où il s’est entretenu avec le président gabonais.

Le 17 juin, Eramet avait déclaré avoir conclu un «accord de principe» avec le Gabon en vue d’une prise de participation à hauteur de 4 à 5%. Un autre accord de principe avait également été trouvé pour que le Gabon porte de 25% à environ 35% sa participation dans leur filiale commune de manganèse, la COMILOG. Pour l’Etat gabonais, il s’agirait vraisemblablement de reproduire dans le manganèse le schéma existant dans la branche nickel du groupe : les provinces de Nouvelle-Calédonie (STCPI) sont à la fois actionnaires du groupe minier et de sa filiale calédonienne, la société Le Nickel.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES