spot_imgspot_img

Une ‘’armée’’ de fourmis magnans envahie des maisons dans un village de la Mougalaba

Des colonies de fourmis magnans tourmentent les nuits des habitants d’Ilendo (centre de regroupement de villages dans le département de la Mougalaba) dans la province de la Ngounié (sud) où elles s’invitent nuitamment dans les cases, rapporte dimanche le correspondant de l’AGP.

Selon des témoignages, l’apparition de ces bestioles relèverait du surnaturel. Cette partie de la province de la Ngounié devient coutumier des faits insolites ces derniers temps.

On rappelle que dans ce regroupement des villages, un épervier ‘’invincible’’ malgré la détermination des chasseurs a fait une razzia sur la base cours où un chien l’on ne sait pas quel procédé s’est introduit dans un bureau cadenassé pour saccager du matériel, autant des faits qui laissent libre cours à tous les commentaires.

Les gens trouvent anormal l’immersion soudaine et répétée de ces hyménoptères depuis les mois d’août jusqu’à maintenant (septembre en cours).

Ces insectes abusivement appelés ’’militaires’’ à cause de leur redéploiement rapide sur le terrain surprennent leurs victimes en plein sommeil. Ils sont essentiellement attirés par les restes des sauces, noix de palme et leur morsure est douloureuse, pouvant même provoquer une fièvre. Les populations s’accordent à dire que ces ’’guerriers’’ ne ressemblent plus aux fourmis naturelles, elles auraient un lien avec des personnes mal intentionnées qui cherchent à nuire la quiétude du village.

C’est pourquoi une fois sur les lieux domestiques, parcourant salons, chambres, cuisines, douches, toilettes la nuit, les vieux crient garde à travers des pamphlets et demandent aux ’’détenteurs des sortilèges’’ d’arrêter avec leurs bestioles.

D’ailleurs, un habitant ayant déjà été victime a avoué ne pas comprendre pourquoi elles choisissent une heure tardive pour commettre leurs forfaits et ne partent que lorsqu’elles ont déjà fait la ronde de plusieurs maisons.

’’C’est de la sorcellerie’’, a clamé un jeune élève du primaire vivant en ville, mais en vacances chez les grands parents, son ami resté au village l’ayant convaincu que ce sont des arcs-en-ciel.

Pour venir à bout de ces bestioles, les occupants parent les alentours des maisons avec des feuilles de tarot ou versent du gasoil. On dit même que cette odeur de feuilles ou de carburant éloigne les reptiles.

D’autres, le plus naturellement possible, mettent des foyers de feu tout autour. Ceux qui sont surpris nuitamment abandonnent les lieux pour aller se réfugier chez des proches ou vers un village voisin. Ils ne regagnent le bercail qu’après le passage des ces bestioles.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES