spot_imgspot_img

Gabon: Les Producteurs de poussins passent à une gestion Zéro stock

Depuis le début de l’année, les producteurs de poussins pour aviculteurs chinois et français évoluant sur le territoire gabonais (Agri et Smag) sont passés à une production de gestion « Zéro stock »; une production à la demande qui va assurément entraîner une augmentation des coûts de production des œufs, leur prix et du kilogramme de poulet en chair sur le marché.

La modification de l’ancien système de production est due au fait que les producteurs veulent réduire leurs frais de production tandis que le système consiste à produire à la commande des poussins 28 jours au moins avant la date d’acquisition souhaitée.

Ainsi, une fois la commande passée, la société (Agri, chinoise) introduit les œufs dans la couveuse tandis qu’à la Smag, les aviculteurs doivent, eux, réserver leur commandes plusieurs semaines à l’avance.

Selon les spécialistes, ce modèle d’offre de poussins va accroître les risques de faillites des fermes avicoles, surtout lors de la période de renouvellement des lots de poules pondeuses ou de poulets de chair.

Dans ce sens, un aviculteur a confié à L’union qu’ «avant nous achetions les poulets solides d’un mois et demi à deux mois. Ce qui réduisait les risques de mortalité du cheptel. Tous les éleveurs n’ont pas les équipements adéquats pour élever les poussins ».

Aussi, la période d’entrée en ponte des poussins va aussi être rallongée de ce fait, passant d’un mois à trois. Cela va inévitablement augmenter les coûts de production en générale.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES