spot_imgspot_img

La Journée mondiale des télécommunications passée sous silence au Gabon

La Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information célébrée ce mardi par la communauté internationale, qui a pour but de contribuer à sensibiliser l’opinion aux perspectives qu’ouvre l’utilisation de l’Internet et des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les domaines économique et social, ainsi qu’aux façons de réduire la fracture numérique, est passée sous silence au Gabon cette année malgré le discours circonstantiel du ministre de la Communication, de la Poste et de l’économie numérique, Paul Ndong Nguéma.

Cette année, la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information met en valeur le thème « Mieux vivre dans les communautés rurales grâce aux TIC », qui avait été adopté par le Conseil de l’IUT à sa session de 2009 et qui s’inscrit dans le prolongement du thème retenu pour 2010.

Ce thème a pour objet de faire en sorte que les TIC contribuent à assurer un avenir meilleur aux populations des zones rurales.

Il vise également à faire en sorte que les TIC contribuent à offrir de meilleures perspectives aux populations rurales. Afin d’attirer l’attention du monde entier sur ce thème, l’UIT décernera cette année le Prix mondial des télécommunications et de la société de l’information à d’éminentes personnalités qui auront contribué à donner aux communautés rurales accès aux TIC et à leurs avantages.

Les connexions large bande sont essentielles pour établir l’infrastructure de l’information et de la communication qui donnera aux centres urbains et aux communautés rurales les moyens d’atteindre leurs objectifs et de réaliser leurs ambitions en matière de développement. L’initiative de l’UIT « tirer partie du large bande” vise à renforcer le déploiement de cette technologie de pointe. En septembre dernier, la commission sur le large bande codirigée par l’UIT et par l’UNESCO et composée d’éminentes personnalités du monde entier, a présenté son rapport au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies Ban Ki-moon, juste avant l’ouverture du Sommet de New York chargé de faire le bilan de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement.

Les TIC sont de plus en plus sollicitées dans la perspective de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement. Dans le contexte rural, les TIC offrent davantage de possibilités de gagner sa vie et de lutter contre la pauvreté, la faim, la maladie et l’analphabétisme.

La moitié de la population mondiale vit dans des régions rurales et dans des communautés éloignées. Cette population – soit trois milliards de personnes – représente la catégorie d’habitants les plus pauvres, les moins éduqués et les plus défavorisés par rapport aux citadins. D’ailleurs, les chiffres les plus récents indiquent que 70% des 1,4 milliard d’habitants de pays en développement considérés comme extrêmement pauvres vivent en zone rurale. Ils sont aussi ceux qui ont le moins accès aux TIC et à leurs avantages. Cette situation ne saurait durer.

L’UIT, principale institution des Nations Unies pour les technologies de l’information et de la communication (TIC), appelle ses membres à mieux faire connaître le rôle que peuvent jouer les TIC au service d’une meilleure qualité de vie, en facilitant le développement durable et à long terme, en particulier parmi les catégories sociales les plus vulnérables.

Les TIC et les applications en ligne associées sont des outils déterminants pour l’amélioration de la gouvernance et des services en zone rurale. Elles permettent, par exemple, d’assurer des soins de santé communautaires et de donner accès à l’eau potable et à l’assainissement, à l’éducation, à l’alimentation et au logement, d’améliorer la santé maternelle et de réduire la mortalité infantile, de donner davantage d’autonomie aux femmes et aux membres les plus vulnérables de la société, et enfin, d’assurer la durabilité de l’environnement. Alors que les TIC dictent de plus en plus les modes de vie et de comportement et sont le moteur de la croissance des échanges et du commerce, il est hors de question de laisser les communautés rurales prendre du retard par rapport aux villes dans leurs besoins de connectivité.

Nouer un partenariat mondial pour le développement et mettre le potentiel des TIC au service de la réalisation des OMD est un objectif en soi. Nous appelons donc nos Etats Membres, Membres de Secteur et Associés, ainsi que les universitaires et les associations de particuliers, à unir leurs forces pour exploiter toutes les ressources possibles en vue de connecter pleinement aux TIC les communautés rurales du monde entier. Ces technologies jouent un rôle de catalyseur et ouvrent la voie à de multiples solutions dans la recherche d’une vie plus productive et de meilleure qualité, dans les communautés rurales.

Le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), qui s’est tenu à Genève en 2003 et à Tunis en 2005, a appelé les pays à envisager de mettre en place des mécanismes nationaux permettant de parvenir à l’accès universel dans les zones rurales mal desservies, afin de réduire la fracture numérique. L’UIT est déterminée à connecter le monde et à mettre les avantages des TIC à la portée des régions les plus éloignées, ainsi que des communautés les plus vulnérables.

Le 17 mai marque l’anniversaire de la signature de la première Convention télégraphique internationale et de la création de l’Union internationale des télécommunications.

Depuis 1969, la Journée mondiale des télécommunications est célébrée chaque année le 17 mai, marquant la création de l’UIT et la signature de la première Convention télégraphique internationale en 1865. Elle a été instituée par la Conférence de plénipotentiaires réunie à Malaga-Torremolinos en 1973.

Source: IFAD Rural Poverty, Décembre 2010

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES