spot_imgspot_img

Démission d’un responsable du parti de Pierre Mamboundou dans le nord-est du Gabon

M. Constant Mégna, coordonnateur fédéral pour la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition) a démissionné de cette formation politique, a appris l’AGP.

Dans une déclaration écrite remise jeudi à la presse locale, M. Mégna dénonce les négociations engagées par le leader de l’UPG, Pierre Mamboundou, avec le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir).

‘’Le président du parti se trouve en négociation avec le pouvoir, en adoptant cette démarche, a-t-il eu l’aval de l’ensemble des militants’’, s’interroge M. Mégna, un officier retraité de la gendarmerie.

’’Une telle initiative doit être examinée au cours d’un congrès du parti, afin que chaque militant donne son point de vue’’, a-t-il dit, qualifiant ‘’d’ambigüe’’ l’attitude de Pierre Mamboundou à l’égard du parti au pouvoir.

Par ailleurs, M. Mégna estime que les dirigeants de l’UPG n’ont pas été reconnaissants envers les militants de la province de l’Ogooué-Ivindo qui se sont pourtant pleinement investis dans la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009.

Selon lui, l’engagement des militants a permis à Pierre Mamboundou de réaliser de bons scores dans les départements de l’Ivindo et de la Zadié.

Candidat de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), une coalition de six partis politiques ayant soutenu sa candidature, Mamboundou est arrivé en 2ème position de l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009 avec 25,64% des suffrages, derrière Ali Bongo Ondimba, vainqueur du scrutin avec 41,79% des suffrages, et devant le candidat indépendant André Mba Obame, crédité de 25,33% des suffrages.

Les premiers résultats proclamés par le ministre de l’Intérieur, Jean-François Ndongou, donnaient Ali Bongo Ondimba vainqueur avec 41,73% des suffrages, loin devant André Mba Obame, ex-ministre de l’Intérieur, et Pierre Mamnboundou, crédités respectivement de 25,88% et 25,22 % des voix.

Après avoir, dans un premier temps, contesté les résultats du scrutin, tout comme André Mba Obame, qui persiste dans la contestation, le leader de l’UPG s’est ravisé plusieurs mois plus tard en reconnaissant la victoire du candidat du PDG Ali Bongo Ondimba.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES