spot_imgspot_img

La PIFE désormais élargie aux stagiaires et aux enseignants nommés aux fonctions hiérarchiques

Le ministre Gabonais de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche scientifique, de l’Innovation et de la Culture, Séraphin Moundounga a éclairé l’opinion sur les raisons qui ont conduit à l’élargissement de la PIFE (prime incitative à la fonction enseignante) aux autres enseignants nommés ou admis en stage.

Attribuée dans un premier temps aux seuls enseignants exerçants dans les établissements scolaires, cette mesure excluait du champ des bénéficiaires, le enseignants admis en sage, notamment ceux qui réussissaient au concours d’entrée à l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI), pour la formation en interne, ceux qui s’admettaient au concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) ainsi que ceux qui allaient en perfectionnement à l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement Technique(ENSET).

Selon Séraphin Moundounga, le décret modifiant le texte initial adopté en Conseil des ministres le jeudi dernier, avait été initié depuis le mois de janvier 2010, puis examiné en conseil interministériel en sa session de février 2011.

« Le gouvernement, sous l’impulsion du chef de l’Etat, a pensé qu’il fallait modifier ce décret qui avait des effets malheureusement contre-productifs », a déclaré Séraphin Moundounga.

Constituant très souvent l’une des pommes de discordes entre la hiérarchie et les syndicats de l’Education, le paiement de la PIFE à tous les ayant droits est actuellement attendu avant le démarrage des examens et concours.

Le cas contraire devrait probablement conduire les enseignants à boycotter le déroulement de ces examens.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,851FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES