spot_imgspot_img

Le nouveau maire de Lambaréné en fonction

Le nouveau maire de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué (centre), M. Michel Akoghé, a été officiellement présenté, lundi, aux responsables administratifs, des Forces de Sécurité et aux chefs de quartiers.

En sacrifiant au rituel, le gouverneur du Moyen-Ogooué, M. Pascal Yama Lendoye a cité, au nombre des dossiers brûlants qui attendent le nouveau maire, celui de l’attribution des terrains, à l’origine de nombre de conflits dans la commune.

M. Yama Lendoye a rappelé que les terrains sont attribués par une commission, convoquée par le maire et comprenant des représentants des départements de l’Habitat, de l’Urbanisme, de l’Aménagement du Territoire, de l’Agriculture, des Impôts (…), qui font office de conseillers du maire, les chefs de quartiers et les maires d’Arrondissements.

Conseiller municipal, M. Michel Akoghé a été élu, le 13 juin dernier, maire de Lambaréné, en remplacement du Dr Séraphin Akouré Davin, qui avait démissionné de ses fonctions en décembre dernier, pour une affaire de masque ayant entraîné la polémique entre les groupes ethniques Fang et Galao.

M. Akouré, qui a également démissionné du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) pour fonder, au mois d’avril dernier, son propre parti de l’Alliance pour le Nouveau Gabon (ANG), est un Fang de la province du Moyen-Ogooué comme son successeur Michel Akoghe, élu sous la bannière du PDG avec 67% des suffrages (22 voix) contre 11 pour son adversaire Faustin Kopangoye.

Le gouverneur Pascal Yama Lendoye a estimé qu’un maire n’a pas besoin d’espions ou d’agents de renseignements dans la mesure où ‘’il est le père de tout le monde’’.

Le nouveau maire aura la lourde mission de gérer les hommes et les femmes de la commune, parce qu’il est le maire de tout le monde et doit gérer la cité en toute impartialité, a-t-il dit, soulignant que le maire doit servir les usagers, être au service des populations, éviter d’avoir des préférences parmi ses collaborateurs et respecter la préséance.

‘’Il doit faire du respect de la hiérarchie son cheval de bataille, parce que les arrondissements ont des conseils placés sous l’autorité des maires qui à leur tour sont au-dessus des chefs de quartiers, a-t-il conclu.

Le nouveau président du Conseil départemental de l’Ogooué et des Lacs, David Evoung, a été également élu le 12 janvier dernier.

Seul candidat en lice, M. Evoung, premier vice-président du Conseil départemental de l’Ogooué et des Lacs, qui a longtemps assuré l’intérim de son prédécesseur décédé il y a plus d’un an, a été élu avec 100% des suffrages.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,851FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES