spot_imgspot_img

Un séminaire atelier de sensibilisation des acteurs nationaux du MAEP s’ouvre mercredi à Libreville

Le bureau du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP-Gabon), s’est réuni lundi à l’initiative de son président, Anaclet Bissielo en vue de l’organisation du 22 au 23 juin prochain d’un séminaire atelier de sensibilisation des acteurs nationaux. Au terme de la réunion de synthèse, le président du MAEP, Anaclet Bissielo a indiqué que l’atelier qui va s’ouvrir mercredi est organisé avec le concours d’un partenaire stratégique du MAEP continental notamment la commission économique de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour l’Afrique dont les premières délégations séjournent depuis dimanche dans la capitale gabonaise.

A en croire M. Bissielo, l’atelier s’inscrit dans le cadre de la mission d’appui que les partenaires stratégiques apportent aux pays engagés dans le processus d’évaluation de la gouvernance. Mieux, a-t-il insisté, c’est une mission d’appui apportée au Gabon par la commission économique de l’Onu pour l’Afrique avec la participation de deux autres partenaires stratégiques dont la Banque africaine de développement (BAD) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Les objectifs de l’atelier sont d’appuyer le processus en cours au Gabon, de former les acteurs sur la méthodologie du MAEP, d’échanger sur les expériences et de faire en sorte que l’entrée de l’exercice du Gabon dans la phase opérationnelle puisse entraîner dans son élan les autres pays francophone en vue de combler le retard accusé.

« Très peu des pays francophones ont mené à bien l’exercice d’évaluation de la gouvernance », a informé son président Anaclet Bissielo qui a ajouté que le 1er rapport gabonais que le Président de la République va présenter à ses pairs en juin 2012 n’a pas encore été déposé sur la table du gouvernement.

« Nous sommes dans le processus d’élaboration de ce rapport », a-t-il précisé.

L’atelier qui s’ouvrira mercredi pour s’achever le jour suivant (jeudi), va ressembler une dizaine de pays dont le Mali, du Burkina-Faso, Bénin, du Tchad, de la Guinée Conakry et de la Guinée-équatoriale en plus des membres du secrétariat du MAEP ainsi que les représentants des partenaires stratégiques.

Le Gabon qui abrite cet évènement sera fortement représenté par les membres de la commission en plus des participants venant de l’intérieur du pays représentant les démembrements du MAEP dans chaque région à savoir les gouverneurs, préfets, maires et présidents des conseils départementaux issus des neuf provinces du Gabon.

Le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), initiative des Chefs d’Etats africains dans le cadre du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), a relancé ses activités au Gabon à partir du mois de septembre 2010.

Créé il y a une dizaine d’années par feu président Omar Bongo Ondimba, le MAEP a pour objectif principal de favoriser l’adoption des politiques, des normes et des pratiques à même de promouvoir la stabilité politique, la croissance économique, le développement durable et d’accélérer l’intégration économique aussi bien au niveau régional que continental, grâce à l’échange d’expériences, le renforcement de meilleurs pratiques, l’identification des faiblesses et l’évaluation des besoins dans le domaine du renforcement des capacités.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,848FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES