spot_imgspot_img

Des civils tués par l’OTAN, un drone abattu

Des civils tués par l’OTAN, un drone abattu L’Otan était sur la défensive hier après les critiques suscitées par la mort en 48 heures de 24 civils selon les autorités libyennes dans des frappes de l’Alliance qui a d’autre part reconnu avoir perdu un hélicoptère drone.

L’Otan a reconnu la perte de son premier appareil en Libye, un drone hélicoptère qui effectuait une mission de surveillance en Libye, démentant toutefois qu’un de ses hélicoptères d’attaque ait été abattu, comme l’a affirmé plus tôt la télévision libyenne.

La télévision d’État a montré des images de la carcasse d’un appareil, qu’elle a identifiée comme celle d’un hélicoptère Apache abattu près de Zliten à 160 km à l’est de la capitale et à 40 km à l’ouest de la ville rebelle de Misrata.

Il s’agit d’un nouveau type d’appareil sans pilote américain, le Fire Scout, a-t-on appris auprès de responsables américains de la Défense. « Nous ne savons pas encore » pourquoi le contact radar a été perdu avec l’appareil, un MQ-8B Fire Scout, a affirmé l’un de ces responsables sous couvert d’anonymat.

La perte de cet appareil intervient au moment où l’opération de l’Alliance atlantique suscite les critiques après la mort de vingt-quatre civils en seulement quarante-huit heures sous le feu de l’Otan à Sorman (ouest) et Tripoli, selon le régime libyen.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES