spot_imgspot_img

Un opérateur économique dénonce la part belle faite aux entreprises appartenant à des étrangers dans l’attribution des marchés

Mme Augustine Faessel, Directrice d’une Petite et moyenne entreprise (PME), dénommée  »Yombé II », spécialisée dans le transport des hydrocarbures à travers la ville de Port-Gentil, la capitale économique gabonaise (ouest), a dénoncé, jeudi, la part belle faite aux entreprises appartenant à des étrangers dans l’attribution des marchés.

’’Que faire lorsque les entreprises majors nous refusent des marchés et choisissent de travailler avec les petites unités économiques appartenant à des étrangers’’, s’est interrogée Mme Faessel, au cours d’un entretien avec un journaliste de l’AGP.

Augustine Faessel s’est dit scandalisée qu’une petite unité économique, concurrente de sa structure, appartenant à un non-Gabonais, obtienne plus de contrats de travail que Yombé II, alors qu’elle vient juste de s’implanter dans la ville.

Selon elle, une telle situation n’est possible que grâce aux ‘’appuis occultes’’ dont disposerait cette entreprise dans la ville pétrolière.

‘’Pourquoi une entreprise qui est déjà présente dans plusieurs provinces du Gabon viendrait-t-elle nous égruger les +petits marchés+ de Port-Gentil’’ ? S’est-elle encore interrogée.

La directrice de Yombé II a invité les autorités gabonaises à veiller à la rentabilisation de toutes les catégories d’entreprises appartenant à des Gabonais et de s’assurer que des parts de marchés soient réservées aux promoteurs des petites et moyennes entreprises et industrie (PME/PMI), appartenant à des Gabonais.

‘’Le gouvernement nous exige d’embaucher en priorité des Gabonais, mais il doit contrôler si les grandes entreprises qui sous-traitent avec les petites et moyennes entreprises, attribuent des marchés aux PME/PMI appartenant à des Gabonais, afin de traduire dans les faits le slogan ‘’Gabon d’abord’’, a-t-elle conclu.

L’Organisation nationale des travailleurs du pétrole (ONEP) a déclenché le 31 mars dernier un mouvement de grève illimité de quatre jours pour dénoncer notamment l’emploi abusif de la main d’oeuvre étrangère dans le secteur pétrolier.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES