spot_imgspot_img

La BICIG a réalisé un bénéfice net de 1 223 millions de FCFA en 2010

La Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) a enregistré cette année un bénéfice net de 1 223 millions de FCFA , selon un rapport publié par l’institution financière à l’occasion d’une assemblée générale ordinaire réunie mardi à Libreville.

Selon le rapport lu par le président du conseil d’administration, M. Etienne Guy Mouvagha Tchioba, la BICIG, comme les autres banques de la place, a bénéficié de l’amélioration des recettes d’exportation et de la régularité des paiements de l’Etat ayant entraîné une hausse de 21,7% du niveau des dépôts dans le secteur bancaire qui affichait 1258 milliards de FCFA à la fin du mois de décembre dernier.

A la même période, les encours de crédits relevant du doublement des engagements de l’Etat ont enregistré une hausse de 20%, s’établissant à 787 milliards de FCFA alors que, d’une manière générale, les excédents de trésorerie se sont consolidés portant la liquidité de la place à 471 milliards de FCFA, contre 387 milliards en 2009.

La BICIG a toutefois enregistré une diminution de 3% sur ses commissions nettes, sous l’impact de la contraction des opérations de change alors que la valeur ajoutée sur capitaux et les commissions sont demeurées quasiment identiques à celles de l’année dernière, représentant respectivement 56,8% et 43,1%.

Le résultat brut d’exploitation de la banque a chuté de 1,6% (1 166 millions de FCFA), passant de 6 956 millions de FCFA en 2009 à 5 790 millions de FCFA en 2010, sous l’effet conjugué de la baisse des revenus de la Banque dont les frais généraux ont augmenté de 3% (591 millions de FCFA).

Les frais de personnel ont subi une hausse de 1,6% (141 millions de FCFA), passant de 8 705 millions de FCFA en 2009 à 8 846 millions de FCFA en 2010, tandis que les autres frais de gestion ont également progressé de 7%, passant de 7847 millions de FCFA en 2009 à 8 396 millions de FCFA EN 2010.

En revanche, les amortissements ont diminué de 101 millions de FCFA, poursuit le rapport, ajoutant que cette année, le coût du risque a été défavorable à la BICIG, contribuant à la détérioration de son résultat avant impôt qui a chuté de 48,7%, passant 3 560 millions à 3 575 millions de FCFA, entre 2009 et 2010.

En raison de la baisse du produit net bancaire, de la hausse des frais de gestion et de celle des provisions constituées, le résultat net de la BICIG, qui emploie 476 agents, soit dix de plus qu’en 2009 (466), poursuit son recul, chiffré à 1 223 millions de FCFA contre 4 612 millions de FCFA en 2009 et 6 295 milliards en 2008.

Le produit net bancaire de la BICIG, chiffré à 25. 657 millions de FCFA, accuse un fléchissement de 2,2% (57 millions de FCFA) d’année en année, de sorte que toutes les composantes de ce poste s’inscrivent en baisse, à l’instar de la valeur ajoutée sur capitaux, qui a chuté de 1,5%, passant de 14 804 millions de FCFA en 2009 à 14 594 millions de FCFA en 2010.

La banque a investi pour 2 875,8 millions de FCFA contre 2 208,5 millions de FCFA en 2009, au lieu des 5 262,8 millions de FCFA initialement prévus.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,849FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES