spot_imgspot_img

Gabon : 600 infirmiers attendus à la Fonction publique

A l’occasion du conseil des ministres tenu le 7 juillet à Libreville, le président Ali Bongo a instruit le gouvernement de recruter 600 infirmiers formés à l’Ecole nationale d’action sanitaire et sociale (ENASS). Cette mesure vise l’amélioration de la qualité des soins offerts aux populations.

Le volet social a encore fait parler de lui lors du conseil des ministres du 7 juillet à Libreville. En effet, «le président de la République, soucieux de l’amélioration de la qualité des soins offerts aux populations et dans son engagement constant à lutter contre la précarité, a instruit le gouvernement en vue de recrutement, dans la Fonction publique, de six cent (600) Infirmiers sans organismes boursiers (SOB) formés à l’Ecole nationale d’action sanitaire et sociale (ENASS)», a annoncé le communiqué final du conseil des ministres.

Une mesure salutaire d’autant plus que la majorité des structures hospitalières du pays accuse un manque criard de personnel, aussi bien en quantité qu’en qualité. Toutefois, la qualité de formation de l’ENASS a longtemps été controversée du fait qu’elle ne cadrait pas avec les exigences réelles de ce secteur, qui a énormément évolué entre temps. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles le gouvernement a adopté, en février 2009, le projet d’ordonnance qui marquait la transformation de cette école en Institut national de formation d’action sanitaire et sociale (INFASS).

De ce fait, le recrutement concerne-t-il vraiment les infirmiers formés par l’ENASS, ou alors ceux issus de l’INFASS ?

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,858FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES