spot_imgspot_img

Fin du statut de réfugié: le HCR et le gouvernement gabonais ensemble pour trouver des solutions durables pour les réfugiés

Le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) et le gouvernement du Gabon travaillent ensemble pour trouver des solutions durables pour les réfugiés congolais vivant au Gabon, et dont le statut prendra fin à compter du 31 juillet 2011, rapporte une note du service communication de cette institution onusienne.
Les réfugiés ont le choix entre autres d’être rapatriés volontairement chez eux, ou bien d’obtenir une carte de séjour pour ceux qui souhaitent rester en tant que migrants dans leur pays d’accueil. Des équipes mobiles conjointes du HCR, de la Commission Nationale pour les Réfugiés et de la Croix Rouge Gabonaise ont été envoyées dans les provinces de l’Ogooué Maritime, de la Ngounié, de la Nyanga et du Haut Ogooué et de l’Ogooué Lolo pour aider les réfugiés à travers le pays à choisir et bénéficier de la solution la plus appropriée pour leur avenir.

Les mouvements de rapatriement volontaire vers la République du Congo s’intensifient. Un convoi de rapatriement de 51 réfugiés a quitté Franceville et Moanda le 22 juillet et est arrivé à Dolisie en République du Congo le 23 juillet. À l’arrivée, la joie et le soulagement se lisaient sur tous les visages.

A la date d’aujourd’hui, plus de 320 personnes se sont inscrites pour un rapatriement volontaire. Quatre convois de rapatriement sont prévus les 29 et 30 juillet et les 2 et 5 août à partir de Franceville et de Tchibanga. Les inscriptions pour des convois futurs continuent.

En République du Congo, des équipes du HCR sont présentes dès le passage de la frontière pour accueillir les réfugiés et les accompagner dans les premières phases de leur réintégration. Deux bureaux ont été ouverts dans les zones de retour afin de mieux assurer un suivi et les conditions de réinsertion des réfugiés dans leur milieu d’origine.

Pour les réfugiés désireux de rester au Gabon en tant que migrants, le gouvernement délivre des cartes de séjour. A la date d’aujourd’hui, 900 demandes ont été présentées et 160 cartes ont déjà été délivrées. Une moyenne de 40 cartes est attribuée quotidiennement par le Direction Générale de la Documentation et de l’Immigration (DGDI) et 50 autres sont traitées chaque jour par l’équipe mobile du service de la documentation de la DGDI sur le terrain. Le HCR aide les réfugiés à obtenir la carte de séjour en payant les frais administratifs s’élevant à 150.000 FCFA pour chaque carte délivrée.

Le gouvernement et le peuple du Gabon ont accordé leur hospitalité aux réfugiés congolais pendant plus d’une décennie. Depuis 2001, le HCR a aidé 2700 réfugiés congolais au retour volontaire vers la République du Congo. A ce jour, quelque 9500 réfugiés et demandeurs d’asile congolais vivent encore au Gabon.

Source et Auteur: Service de la communisation du HCR à Libreville

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES