spot_imgspot_img

La forêt classée de la Mondah transformée en décharge publique

Un pan de la forêt Classée de la Mondah, dans le département du Cap Estérias, a été transformé depuis quelques semaines en décharge publique par des inconnus, bafouant ainsi tout effort du gouvernement et des ONG fournis pour la protection de cet environnement.
Depuis plusieurs semaines, des tas d’ordures s’amoncèlent particulièrement à l’entrée de la parcelle des Conservateurs, considérée comme le laboratoire naturel des chercheurs et étudiants de l’Ecole Nationale des Eaux et Forêt (ENEF), au grand désarroi des populations de la localité.

Le plus étonnant dans ce comportement qui se résume en une violation flagrante des notions de protection de l’environnement, actuellement perpétré par des tiers, dans cette forêt intégralement protégée, est que ces actes se passent sous le regard des agents des Eaux et Forêts dont la mission première est la protection de cette forêt.

Les habitants de cette localité ont donc attiré l’attention de la municipalité du Cap Estérias, ainsi que des responsables des Eaux et Forêts afin que les services de surveillance visant la protection de cette zone soit plus présents et efficaces.

Rappelons que c’est dans cette forêt classée que feu le président Omar Bongo Ondimba avait promené, en 2007, son homologue français Nicolas Sarkozy pour lui présenter les efforts du Gabon en matière de protection de la Nature et de l’environnement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,851FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES