spot_imgspot_img

Début des manifestations du 51ème anniversaire de l’indépendance du Gabon

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a lancé, mardi à matin à Libreville, les manifestations du 51ème anniversaire de l’accession à la souveraineté internationale du Gabon, ancienne colonie française, indépendant depuis le 17 août 1960.

A cette occasion, le chef de l’Etat a déposé une gerbe de fleurs au mausolée du président Léon Mba, le père de l’indépendance et premier président du Gabon de 1961 à 1967, décédé le 27 novembre de la même année à Paris (France).

Le chef de l’Etat s’est ensuite rendu sur le Boulevard Triomphal Omar Bongo, pour décorer des personnalités étrangères et gabonaises, dont son épouse Sylvia Bongo Ondimba, dans l’ordre du mérite national, la plus haute distinction honorifique du pays.

Auparavant, le Premier ministre gabonais, M. Paul Biyoghe Mba, avait sacrifié au rituel en remettant les médailles de chavalier, commandeur et officier dans l’ordre du mérite national à des récipiendaires triés sur le volet.

La cérémonie de remise des décorations s’est achevée par un carnaval, une manifestation haute en couleurs, clôturant la 12ème édition de la fête des cultures qui a démarré vendredi dernier sous le thème « Identités créatrices et patrimoine en partage ».

Le carnaval a été ouvert par une quarantaine de groupes de danses en provenance des neuf provinces du pays qui ont rivalisé de talent lors de leur bref passage devant la tribune d’honneur où avaient pris place le chef de l’Etat et son épouse, les membres du gouvernement, des corps constitués, les diplomates…

La journée de mercredi 17 août constituera le point culminant des manifestations du 51ème anniversaire de l’indépendance avec l’imposant défilé militaire qui sera organisé sur le boulevard de l’indépendance sur le front de mer à Libreville.

Une allocution du chef de l’Etat est attendue mardi soir, à la veille des festivités que les autorités gabonaises ont voulu plutôt sobres cette année, pour être en phase avec la nouvelle politique de rigueur instituée par le président Ali Bongo Ondimba, qui a vécu la 2ème fête de l’indépendance de son septennat.

Au pouvoir depuis le 16 novembre 2009, date de sa prestation de serment en qualité de 3ème président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimaba a succédé à Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin 2009 à Barcelone, dans le nord-est de l’Espagne, après avoir dirigé le pays pendant 42 ans.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,855FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES