spot_imgspot_img

La Mémoire du Président Léon Mba honorée ce 16 août par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a procédé ce mardi, à Libreville, au dépôt de la gerbe de fleur au mausolée du premier président gabonais, Léon Mba, en prélude à la célébration du 51ème anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale.
Le Gabon est devenu indépendant le 17 août 1960, et la cérémonie de ce 16 août, en prélude à cet évènement, consacrée à la reconnaissance et à l’hommage à un père fondateur de la Nation, a vu la participation des membres du gouvernement en tête desquels, le premier ministre, Paul Biyoghé Mba et des collaborateurs du chef de l’Etat, dont le Secrétaire général de la Présidence de la République, Laure Olga Gondjout.

Le chef de l’Etat, à son arrivée au mausolée de feu le président Léon Mba, a accompli le traditionnel geste de dépôt de la gerbe de fleurs sur la tombe du père de l’indépendance du Gabon.

Léon Minko Mba, après avoir gravi les échelons dans l’administration coloniale, son vœu le plus cher entre 1957 et 1960 est la départementalisation du Gabon qu’il se verra malheureusement refusée par le général de Gaulle. Ainsi, contre son gré, il proclame l’indépendance, le 17 août 1960 en tant que Premier ministre, révèle l’histoire.

Il sera ensuite élu président de la République, en candidature unique, en 1961. En 1964, Léon Mba est renversé par un coup d’État dirigé par les lieutenants Jacques Mombo et Valère Essone amènent au pouvoir l’opposant démocrate, Jean Hilaire Aubame. La France notamment, via ses troupes de Dakar et Brazzaville, le ramène militairement au pouvoir un jour après (les combats ont fait un mort du côté français, et 15 à 25 du côté gabonais).

Dans le mausolée Léon Mba, on y trouve des photographies et légendes illustrant toutes cette histoire clairement exposées sur les murs de la bibliothèque de ce lieu à l’architecture futuriste qui conserve l’histoire du père fondateur de la République gabonaise.

En dehors des ces différentes illustrations, on y trouve également une stèle du président Léon Mba, sans pareille. En effet, cette stèle est la copie conforme du défunt président Léon Mba et paraît tellement « vivante » que de nombreux visiteurs finissent par paniquer. C’est véritablement l’attraction de ce mausolée.

Pendant les jours ordinaires, l’entrée au mausolée Léon Mba, situé au centre ville de Libreville est conditionnée par la somme de 1000 francs CFA. Avec une possibilité de s’abonner à la bibliothèque.

Le président de la République a quitté le Mausolée quelques minutes plus tard pour se rendre à l’esplanade du Sénat où il a assisté à la caravane culturel qui a vu la participation d’une quarantaine de danses gabonaises.

Rappelons que le président Ali Bongo Ondimba s’est également livré à ce même exercice au Mausolée de feu le Président Omar Bongo Ondimba, à Franceville, dans la province du Haut Ogooué.

Les Gabonais célèbreront ce mercredi la fête de l’indépendance et plusieurs manifestations sont prévues à cet effet, entre autres, le traditionnel défilé militaire qui aura lieu à la place de l’indépendance du bord de mer.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,851FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES