spot_imgspot_img

Gabon : Le regard de l’UPG sur la modification de la loi 7/96

Le conseil du secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) s’est réuni le 13 août à Libreville. Il s’est largement penché sur la modification toute récente de la loi 7/96 portant dispositions communes à toutes les élections politiques en République gabonaise. Dans son communiqué, publié in extenso ci-après, l’UPG dénonce notamment la réduction de la durée de révision de la liste électorale, la réduction de la durée de révision de la liste électorale en période électorale, et la réduction de la durée de la campagne pour l’élection présidentielle et les élections législatives.

Sous la présidence de Monsieur Pierre MAMBOUNDOU, Président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), le Conseil du Secrétariat Exécutif s’est réuni ce samedi 13 août 2011, à partir de 10 heures, en son siège national, sis à Awendjé.

A l’ouverture des travaux, le Président Pierre MAMBOUNDOU, au nom de l’Union du Peuple Gabonais, a adressé ses sincères condoléances à l’ensemble des familles endeuillées par le drame survenu, le vendredi 12 août 2011, à la suite de l’accident de la circulation sur le tronçon Ndjolé-Médoumane dont le bilan est de 17 morts.

Le Président Pierre MAMBOUNDOU a tenu à interpeller à nouveau le Gouvernement sur le sujet de la sécurité routière, et particulièrement sur la circulation des grumiers et autres gros camions, souvent à l’origine d’accidents mortels.

Sur un autre plan, au-delà de la situation de deuil, des mauvaises conditions de vie et de la précarité que vivent des nombreuses familles gabonaises, le Président Pierre MAMBOUNDOU, à l’orée du 51ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, a souhaité au peuple gabonais une bonne fête de l’indépendance en l’invitant à plus de patriotisme, de responsabilité et d’abnégation au travail.

Passant à l’examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil s’est particulièrement appesanti sur le sujet ci-après :

Secrétariat Politique chargé des Questions Electorales, des Relations avec les Organes Locaux, de la Formation et de la Gestion des Elus

Sur communication du Secrétaire Politique chargé des Questions Electorales, des Relations avec les Organes Locaux, de la Formation et de la Gestion des Elus, le Conseil a été informé de la modification par ordonnance, au cours du Conseil des Ministres du jeudi 11 août 2011, de la loi 7/96 portant dispositions communes à toutes les élections politiques en République Gabonaise.

Marquant son étonnement, le Conseil a dénoncé plusieurs reculs, notamment :

– La modification du fonctionnement de la CENAP qui fait sauter le verrou du quorum pour délibérer ;

– La réduction de la durée de révision de la liste électorale qui passe de 45 +15 jours à 25+5 jours ;

– La réduction de la durée de révision de la liste électorale en période électorale qui passe de 21 à 5 jours ;

– La réduction de la durée de la campagne pour l’élection présidentielle (de 15 à 14 jours) et les élections législatives (de 15 à 10 jours) ;

– Le relèvement du cautionnement électoral.

Le Conseil du Secrétariat Exécutif s’est interrogé sur le Primus accordé à la modification de la loi 7/96 alors qu’il est de notoriété publique que la loi relative à la protection des données à caractère personnel n’a pas encore été promulguée.

Le Conseil du Secrétariat Exécutif invite le Président de la République à bien vouloir promulguer la loi relative à la protection des données à caractère personnel, pour rendre désormais conforme à la loi, toute utilisation de la biométrie au Gabon.

Fait à Libreville, le 13 août 2011

Pour le Conseil du Secrétariat Exécutif

Le Premier Secrétaire Politique

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,852FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES