spot_imgspot_img

Onze prisonniers graciés à Tchibanga

Onze détenus de droit commun de la prison centrale de Tchibanga, chef lieu de la province de la Nyanga (sud), n’ayant subit aucune sanction disciplinaire durant leur détention dont sept ont été relaxés, au bénéfice d’une grâce présidentielle.

Parmi les détenus qui ont recouvrés la liberté, l’on dénombre six gabonais et une congolaise de la République démocratique du Congo (RDC), alors que les quatre autres vue leur peine d’emprisonnement écourtée.

Le procureur de la République près du Tribunal de première instance de Tchibanga, Raphaël Mangouka a invité aux anciens détenus de conserver leur liberté, tout en leur exhortant à ne plus revenir en prison.

Pour sa part, le gouverneur de la province de la Nyanga, Joseph Guebote Mbote s’est indigné que certains de ses compatriotes emprisonnés soient des mauvais citoyens pour avoir transgressé la loi, et leur a exhorté à se ressaisir en prenant conscience des motifs et autre faiblesses les ayant conduits en prison.

‘’ Tout notre souhait est de plus vous revoir ici, partez pour toujours, et soyez un nouveau modèle car, le Gabon a besoin de tous ceux qui y vivent, aux fins de participer à l’œuvre de construction nationale dans la nouvelle donne du Président de la République qui a bien voulu vous gracier ‘’ a-t-il dit.

Instituée par la loi 11/65 du 3 décembre 1965, modifiée par l’ordonnance 17/68 du 9 avril 1968, la grâce présidentielle est généralement accordée aux détenus, à l’occasion du nouvel an ou de la fête nationale, le 17 août.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,865FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES