spot_imgspot_img

CAN 2012: Des quarts de finale pas tout à fait équilibrés

Le premier tour de la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Orange 2012 a rendu son verdict avant-hier mercredi à Libreville et à Franceville, avec la fin des matchs de poules. Le week-end prochain, démarre une seconde phase (quarts de finale) toute aussi incertaine, mettant aux prises les huit équipes rescapés de la première, dans de surprenantes combinaisons: Zambie-Soudan, Côte d’Ivoire-Guinée Equatoriale, Gabon-Mali, Ghana-Tunisie.

Zambie-Soudan : c’est la première affriche des quarts de finale prévue samedi prochain (17h00) à Malabo. Pour parvenir à ce stade de la compétition, les Chipolopolo ont terminé en tête du groupe A avec 7 points, après avoir battu le Sénégal (2-1) et la Guinée Equatoriale (1-0). Le seul faux pas de la sélection zambienne a été le match nul concédé à la Libye (2-2). Quant au Soudan qui a empoché le deuxième ticket qualificatif du groupe B avec 4 points, il a tenu la dragée haute à la Côte d’ivoire, grandissime favori de la compétition, ne s’inclinant que par un petit but (0-1). Mis en appétit, les Crocodiles du Nil se sont ressaisis par la suite en accrochant les Palancas Negras d’Angola (2-2), avant de porter l’estocade aux Etalons du Burkina Faso (2-1). Mais la formation soudanaise a surtout bénéficié de la défaite, devant la Côte d’Ivoire (2-0) de l’Angola qui était en embuscade. Face au Soudan, la Zambie entraînée par le Français Hervé Renard part avec la faveur des pronostics. Les Chipolopolo avaient étrillé (3-0) le même adversaire à Kumassi (Ghana), lors de la CAN 2008. Mais l’actuelle équipe soudanaise entraînée par Mohamed Abdallah dit Mazda semble nettement plus forte que la précédente. En outre, la sélection zambienne ne semble pas tout à fait sereine. Des cas d’indiscipline ont été signalés en son sein. Les Soudanais pourraient profiter de ce relâchement pour franchir l’obstacle zambien en vue d’atteindre les demi-finales, pour leur 8e participation à une phase finale de la CAN.

Côte d’ivoire-Guinée Equatoriale : cette opposition s’annonce comme le plus déséquilibré des quarts de finale, car mettant aux prises le grandissime favori (après l’élimination du Sénégal) et l’un des bleus du tournoi. La Côte d’Ivoire est sortie première du groupe B après avoir remporté ses trois matches sans encaisser le moindre but. Avec sa pléiade de vedettes, la sélection ivoirienne part largement favorite. Mais le Nzalang National qui n’a pas usurpé sa qualification, aura créé la plus grande surprise de la première phase, en infligeant une bonne raclée à la Libye (1-0) et une mémorable correction aux ‘’intouchables’’ Lions de la Téranga du Sénégal (2-1). Le petit faux-pas devant la Zambie (0-1) lors de la troisième journée, ne peut entacher son parcours élogieux dans la mesure où l’équipe avait déjà son sésame en poche. Evoluant à domicile, les Equato-guinéens, qui n’étaient pas attendus à ce stade de la compétition, peuvent encore réserver bien des surprises.

Gabon-Mali : cette confrontation apparait comme la plus équilibrée des quarts de finale. Les deux équipes se tenant de très près. Les Panthères du Gabon ont enlevé la première place dans le groupe C avec 10 points, après avoir remporté leurs trois matches, contre le Niger (2-0), le Maroc (3-2) et la Tunisie (1-0). Entrainée par le Franco-allemand Gernot Rohr, la sélection gabonaise est désormais habitée par une soif insatiable de victoires. Elle connait de surcroit son adversaire malien pour l’avoir battu en match amical (1-0) le 19 août 2011 près de Paris (France). Même si Alain Giresse, ancien coach des Panthères et actuel sélectionneur des Aigles, a promis la victoire à ses nouveaux protégés, la partie s’annonce âprement disputée. Les Maliens ont peiné pour obtenir leur qualification. Ils ont difficilement battu l’inexpérimenté Botswana (2-1).

Ghana-Tunisie : cette affiche parait également équilibrée entre deux ténors du football continental. Les Black Stars du Ghana ont survolé le groupe C sans panache (9 points), après s’être débarrassés tour à tour du Botswana (1-0), du Mali (2-0) et de la Guinée (1-0). Quant aux Aigles de Carthage de Tunisie, ils ont empoché le deuxième ticket du groupe C, en se débarrassant du Maroc (2-1) et du Niger (2-1). Très techniques et pratiquant un jeu alléchant, les Maghrébins seront déterminés à passer l’obstacle ghanéen. Mais les Black Stars expérimentés et compétitifs, tenteront de prendre leur revanche sur un adversaire qui les avait tenus en échec (0-0) lors d’un match amical, le 19 novembre 2008 en France.

Jean-René BE MISSANG

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES