spot_imgspot_img

CAN 2012: Le Gabon en mission

Par Olivier Chauvet

Organisateur de la CAN 2012 avec la Guinée Equatoriale, le Gabon a réalisé un sans-faute lors de la phase de poule. Opposés dimanche en quarts de finale au Mali, de leur ancien sélectionneur Alain Giresse, les hommes de Gernot Rohr comptent sur le soutien de tout un peuple pour accéder au dernier carré, mais aussi sur l’efficacité de leur attaquant Pierre-Emerick Aubameyang, déjà auteur de trois buts dans la compétition.

Le Stade de l’amitié sino-gabonaise va rugir de plaisir dimanche après-midi à Libreville. Impériaux lors de la phase de poules de la CAN 2012 organisée sur leur sol, avec trois victoires en autant de rencontres face au Niger (2-0), au Maroc (3-2) et à la Tunisie (1-0), les Panthères du Gabon affrontent le Mali dans leur enceinte flambante neuve, en quarts de finale de la compétition. Une rencontre dont ils semblent les favoris, même si José Cobos, l’adjoint de Gernot Rohr, qu’il a retrouvé après leur aventure commune à Nice, se méfie de tout excès de confiance:  » Il faut être objectif : accéder aux quarts de finale avec un effectif dans lequel il n’y a que quatre joueurs de L1, c’est déjà bien. La demi-finale, ce serait la cerise sur le gâteau », a confié ainsi sur l’antenne de RMC l’ancien capitaine des Aiglons.

Pour ce match décisif face aux Aigles, les Gabonais comptent beaucoup sur le Stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang. Déjà auteur d’un très bon début de saison avec les Verts – 6 buts et 5 passes décisives en 19 matches de championnat -, l’attaquant de 22 ans a poursuivi sur sa lancée avec sa sélection nationale. Auteur de trois buts en autant de rencontres dans la compétition, le joueur prêté par l’AC Milan à Dijon, Lille et Monaco, avant de s’engager dans la durée dans le Forez, est devenu indispensable aux Panthères, remplaçant à merveille l’expérimenté Daniel Cousin, 34 ans, devenu joker de luxe.

Des retrouvailles pour Giresse

Mais Gernot Rohr ne s’appuie pas uniquement sur des individualités, mais sur un collectif bien rôdé: « On retrouve l’état d’esprit qu’on avait à Nice avec les Aiglons. En 2002-03, on avait l’équipe la plus motivée. On avait une équipe de combattants. Ici, les joueurs sont aussi soudés, très combatifs et ils pratiquent un bon football », explique le technicien franco-allemand, toujours au micro de RMC. Une formation que l’entraîneur du Mali, Alain Giresse, connaît bien, pour avoir été à sa tête de 2006 à 2010: « Ça va faire un joli quart avec un stade plein, de l’ambiance. Pour le Gabon, une chose est sûre, je n’ai pas besoin d’étudier les joueurs et l’équipe, je les connais », a-t-il déclaré sur le site de la Confédération africaine de football, lui qui avait vu son ancien coéquipier aux Girondins lui succéder à la tête des Aigles après l’élimination au 1er tour de la CAN 2010.

Reste que les Maliens, qualifiés dans la douleur après deux courts succès face à la Guinée (1-0) et le Bostwana (2-1) et une défaite face au Ghana (0-2), ne seront pas les favoris de ce match, comme le souligne le défenseur Cédric Kanté: « L’avantage c’est qu’on les connaît bien, le désavantage c’est qu’ils jouent chez eux et qu’il va falloir être très forts pour passer. Il faudra jouer avec le coeur, il va falloir s’énerver un peu si on veut bouger le Gabon. On n’a pas fait ce qu’on voulait mais on est en quarts et beaucoup de grosse équipes qui pensaient y être sont parties ». Aux Aigles du Mali de savoir saisir leur chance.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES