spot_imgspot_img

Le Gabon, un climat d’affaires favorable

Dans le cadre de la promotion de l’activité commerciale au Gabon, les premiers responsables de la direction du commerce, à la faveur d’un entretien avec Gabon matin, ont tenu à présenter tous les avantages se rapportant à l’investissement au Gabon, en marge de la foire économique qui se tient à Gabon Expo durant la Can.

Selon le directeur général du commerce, Louis Gustave Essono Mba, le Gabon est une terre propice aux investissements. En effet, souligne t-il, le Gabon est un pays ou règne la stabilité politique. ’’ Aucun n’investisseur ne peut choisir d’investir dans un pays ou il n’y a pas de quiétude, de sécurité pour son entreprise’’, a-t-il précisé. En outre, le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG) au Gabon est non négligeable, ce qui a tout de suite des répercussions sur le pouvoir d’achat. Pour ce qui est de la taille des consommateurs, les conventions commerciales signées avec certains pays font du Gabon un important marché de consommation. ‘’Le Gabon est un pays de la CEMAC. Il ne faut donc pas considérer que le Gabon n’a que 1 300 000 habitants, car l’ensemble des relations que le Gabon entretien avec d’autres pays dans le cadre du commerce fait en sorte qu’on ait un nombre de consommateurs important. ’’, a souligné le directeur générale du commerce. Par ailleurs, a-t-il poursuivi, en matière de réglementation, le Gabon possède des atouts. ‘’Il a opté pour une économie libérale. Ainsi, l’investisseur à la possibilité de rapatrier tous ses bénéfices. Alors que certains pays ont des lois plus ou moins contraignantes’’, a-t-il relevé.

S’appuyant sur le cadre juridique à sa tour, le directeur du commerce intérieur, Iboudah Vierin, a réaffirmé que les procédures en matière de création d’entreprise sont souples, grâce aux différents textes de loi, entre autres, la charte d’investissement qui facilite l’implantation des entreprises au Gabon. Dans cette charte, il est prévu un guichet unique pour la création des activités commerciales. C’est au sein de ce guichet unique que s’accomplissent toutes les formalités pour la création d’une entreprise. ‘’En un temps record, un promoteur peut créer son activité au Gabon sans difficultés’’, a indiqué le directeur du commerce intérieur. S’agissant du coût, ‘’Des barèmes ont été revus à la baisse. Actuellement, une entreprise individuelle est à 45 000 fcfa pour un Gabonais et 90 000 pour un expatrié. A l’époque, nous étions au-delà des 100 000 pour les Gabonais et 500 000 pour les expatriés’’, a-t-il expliqué. Au plan multilatéral, le Gabon veille au respect des principes de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), tel que le traitement national pour un commerce non discriminatoire. Les mesures protectionnistes sont mises de côté. A la question de savoir dans quel secteur investir au Gabon, il faut déjà retenir, selon les directeurs, l’agriculture ; étant donné que 80% des aliments consommés au Gabon sont issus des importations. Ensuite, le secteur de la transformation du bois est porteur grâce à la mesure gouvernementale qui interdit l’exportation de grumes. A coté de la transformation locale du bois, on note également l’éco tourisme qui reste un secteur à développer.

Nancy Mariette TALI

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES