spot_imgspot_img

Une délégation de la Cnlcei reçue par le ministre de la justice

Le président de la commission nationale de la lutte contre l’enrichissement illicite (Cnlcei), M. Vincent Lebondo-Le-Mali, accompagné des membres de sa commission, a eu une séance de travail hier, au cabinet du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Mme Ida Reteno Assonouet.

Cette rencontre a permis à ladite commission, d’informer le ministre sur le non fonctionnement de la Cour criminelle spéciale. Car, selon M. Lebondo- Le-Mali, le texte qui a mis en place l’autorité administrative et indépendante de la commission, précise que toutes les infractions relevées par la commission sont de la compétence de cette cour. « Durant nos différents entretiens avec les juges, nous nous sommes rendus compte que cette structure n’est pas opérationnelle », a affirmé le président de la Cnlcei. Pour cela, « la commission est venue voir le ministre de la justice, pour savoir comment va se passer la transmission des dossiers qui sont entre nos mains à la cour criminelle spéciale, alors que cette structure ne fonctionne pas », a-t-il déclaré. Les raisons des difficultés rencontrés par cette cour évoquées lors de cette séance de travail, sont : le non renouvellement de la cour depuis 2010 et le manque des moyens nécessaires à son fonctionnement. Pour y remédier, le président de la commission a confié que Mme le ministre a pris bonne note de la situation et qu’elle prendra en charge la question. Il faut rappeler que la cour criminelle spéciale a été crée en 1970 par la loi n°17/70 du 17 décembre 1970. Celle-ci a donc pour vocation de juger les agents coupables de détournement des biens publics. Pour M. Lebondo-Le-Mali qui n’a pas voulu faire des commentaires à ce sujet, a précisé que depuis sa mise en place jusqu’à présent, la commission a déjà ouvert plus de 80 dossiers. Dans la mesure où tous ces dossiers sont frappés du sceau d’instruction. Il a également relevé que la commission travail jour et nuit et qu’elle comprend très bien la mission qui lui est assignée. Puis, citant l’adage qui dit que « la nuit avancée, bientôt le jour va se lever », il a confirmé que tous les dossiers mis à leur disposition avancent naturellement bien.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES