spot_imgspot_img

Ndendé: Un homme terrasse un python après une lutte acharnée

Un homme d’une cinquantaine d’années révolues, plus connu sous le nom de Moudjambo dans le village Ferra, à 12 km de Ndendé , aurait terrassé un python de près de 4 mètres, au terme d’une lutte acharnée.

A Ferra, ce genre d’histoire n’intrigue plus personne, tant les habitants de ce regroupement de villages du canton nord du département de la Dola, où vivent près de 109 âmes, sont habitués à écouter et vivre ces faits insolites. D’après une source, les faits remontent en septembre dernier, lorsque Moudjambo, un passionné de la pêche , reconnu dans la localité, se rend le 23 du même mois en matinée au marigot pour tremper son trémail. Bien sûr, tous les pêcheurs connaissent les dangers dans les étangs et marigots réputés poissonneux, surtout qu’en cette période de saison sèche, hommes et femmes remplissent souvent des paniers de poissons divers destinés à la fois à la vente et à l’alimentation familiale. Sur les lieux de la pêche, à un endroit où il s’était frayé le passage paré des branchages au bord, un sixième sens l’invite à relever la tête pour surveiller l’environnement, car généralement, si ce ne sont des serpents, vous avez des fortes chances de croiser un guêpier, un essaim d’abeilles,ou des animaux féroces au repos. A une certaine hauteur se trouvait un python enlacé sur une grosse branche, attiré par le clapotis des poissons qui remontaient à la surface respirer un bol d’air ou happer les petites proies. Une rencontre soudaine transformée en ’’chance’’ pour Moudjambo. Courageux, il met son couteau en poche et se met à grimper sur l’arbre pour affronter ce redoutable reptile. ’’

Mais avec les malices qui sont les siennes, il a repéré la tête du serpent et lui a mis de grosses entailles le long du ventre’’, a expliqué la source, relatant les faits vécus par le pêcheur. De même, sous l’effet de la douleur, le serpent ne s’est pas laissé faire et, avec une telle vélocité, a enroulé le corps de son ennemi, avant de se retrouver tous au sol, sans lâcher prise. Du coup, Moudjambo s’est retrouvé avec un bras dans la gueule du python âprement mordu. L’humain a continué le fendillement du ventre puis l’a anéanti. Une aubaine en attendant le produit du trémail. Au village, il semble que Moudjambo aurait pour habitude de suivre tout serpent sur ses traces. Et au cours de ce même mois de septembre, il avait tué cinq pythons et non des moindres, selon toujours la source. D’ailleurs, les mauvaises langues disent qu’il utilise des fétiches pour affronter les pythons. ’’ Lui-même parle d’un simple courage d’homme’’, conclut la source.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES