spot_imgspot_img

Le Festival du cinéma gabonais s’ouvre à Libreville

L’Institut gabonais de l’image et du son (IGIS), en collaboration avec l’Institut français du Gabon (IFG), a mis à l’honneur le septième art gabonais, le cinéma, à travers la rétrospective sur le cinéma gabonais de 1962 à 2012, ont annoncé jeudi les organisateurs de l’événement.

Cet événement permettra au public de découvrir le cinéma gabonais sur une période de cinquante ans, en s’intéressant aux principales étapes, périodes et générations, selon les organisateurs.

Il vise également à contribuer à la formation d’une culture cinématographique nationale, ont-ils souligné.

Durant sept jours, le public voyagera à travers les productions cinématographiques gabonaises.

Le festival est essentiellement axé sur la projection de films de fiction et de films documentaires. Il s’agira aussi d’un moyen d’établir un lien étroit entre le passé, le présent et le futur.

Le premier film gabonais, avec une durée de 20 minutes, est daté de 1971 et a pour trame la méditation sur la société d’un jeune cinéaste, qui est rentré au pays natal après les indépendances.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES