spot_imgspot_img

Ali Bongo Ondimba de retour à Libreville après un mini périple en Corée du Sud et en Australie

Le Chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba a regagné Libreville ce vendredi accompagné de son épouse Sylvia Bongo Ondimba, après un mini périple qui l’a conduit tour à tour en Corée du Sud et en Australie.

Il a été accueilli par le Premier ministre Raymond Ndong Sima, les membres du gouvernement et le personnel de la Présidence de la République conduit par le Secrétaire général de la Présidence de la République, Laure Olga Gondjout.

En Corée du Sud, Ali Bongo qui représentait son pays au 2è Sommet sur la Sécurité Nucléaire à Séoul a réaffirmé fermement son engagement dans la lutte pour la paix et la sécurité dans le monde avant de féliciter la Communauté internationale, le Président Américain, Barack Obama pour les initiatives prises face aux défis que présente la sécurité nucléaire.

Il aussi rappelé à la Communauté internationale que l’Afrique est particulièrement concernée pour tout ce qui influe sur la paix et la sécurité internationale et l’importance des questions de la sécurité et de la sûreté nucléaire pour l’Afrique.

Le Sommet de Séoul a été aussi l’occasion pour Ali Bongo de réaffirmer que le nucléaire ne devait être exploité qu’à des fins énergétiques civiles et pacifiques.

Ali Bongo Ondimba a rencontré son homologue Sud-Coréen, Myung-Bak Lee pour discuter des relations bilatérales entre les deux pays avant de parler de la coopération dans les secteurs de l’énergie, du développement de l’exploitation des ressources, des infrastructures et de l’expérience de la Corée du Sud en matière de développement économique.

A Séoul, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon a félicité Ali Bongo Ondimba pour l’organisation avec succès des élections législatives du 17 décembre dernier au Gabon avant d’encourager la partie gabonaise à poursuivre les discussions avec la Guinée Equatoriale en vue de régler le différend frontalier de l’île Mbanié. Ban Ki-Moon et Ali Bongo ont saisi cette occasion en marge du 2è Sommet sur la Sécurité Nucléaire de Séoul, pour faire le tour d’horizon de certains points communs qui contribuent de manière efficiente, à l’affermissement des relations entre le Gabon et l’ONU.

Ban Ki-Moon a dit aussi sa reconnaissance au président Gabonais pour le soutien qu’il a apporté au Bureau régional des Nations Unies situé à la Cité de la Démocratie de Libreville.

Le numéro un Gabonais s’est ensuite envolé pour la première fois en Australie pour rechercher des partenaires sur le long terme qui s’engageront sur le renforcement des capacités et l’industrialisation de l’économie gabonaise.

Un message qui a été entendu par le premier ministre australien, Mme Julia Gillard qui a manifesté sa volonté de soutenir le Gabon en apportant son expertise minière reconnue dans le monde entier, pour le renforcement des capacités locales.

Heureux qui, comme Ulysse fait un beau voyage, Ali Bongo a bouclé avec succès sa visite officielle en Australie par un focus sur le secteur minier.
« Nous avons du pétrole, mais ce n’est pas suffisant pour nous développer. Nous voulons nous diversifier et l’exploitation minière peut être ce moteur pour la croissance du Gabon. C’est la raison pour laquelle nous sommes ici. Nous recherchons des partenaires solides sur le long terme pour l’exploitation et la transformation locale » a déclaré Ali Bongo Ondimba.

Bien avant la Corée du Sud et l’Australie, le n°1 Gabonais s’était rendu d’abord à Londres, en Angleterre pour une conférence internationale sur l’environnement portant sur le « climat et la sécurité des ressources pour le 21ème siècle ».

Cette conférence internationale était organisée par le Foreign and Commonwealth Office avec l’agence Wilton Park.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES