spot_imgspot_img

Deux grues mobiles mises en service au port d’Owendo

Les opérations de chargement et déchargement devraient désormais se faire avec plus d’efficacité au port d’Owendo, après la mise en service hier de deux grues mobiles flambant neuves, acquises par la société Gabon Port Management (GPM).

Deux grues mobiles ont été mises en service hier au port commercial d’Owendo, au cours d’une cérémonie organisée en présence du ministre délégué en charge des Transports, Jean Emmanuel Bié. C’était également en présence d’autres officiels, notamment du gouverneur de la province de l’Estuaire, Jacques Dénis Tsanga, de la mairesse d’Owendo, Jeanne Mbagou, des présidents des conseils d’administration de l’Office des Ports et Rades du Gabon (Oprag) et de Gabon Port Management (Gpm), représenté par son directeur général, Philippe Géry, du président de la branche Infrastructure et logistique du groupe Mitsui, Katsunori Aikyo, partenaire de l’Oprag. Cette manifestation a été ponctuée par deux allocutions prononcées respectivement par le directeur général de l’Oprag, Rigobert Ikambouayat-Ndéka et le président de la branche Infrastructure et logistique du groupe Mitsui, Katsunori Aikyo. Et puis s’en est suivie la phase technique de la présentation en image des deux grues mobiles du lieu de fabrication et la visite guidée du premier niveau de l’une des grues où est logée la centrale électrique, indispensable pour son fonctionnement. Dans son discours de bienvenue, le patron de l’Oprag a situé l’enjeu de cette rencontre. Pour Rigobert Ikambouayat-Ndéka, ‘’ la cérémonie qui nous réunit aujourd’hui, et qui se rapporte au renforcement et à la modernisation des infrastructures et des équipements portuaires, illustre, s’il en était encore besoin, la pertinence de la vision Gabon Emergent 2025’’, a-t-il déclaré. Tout en précisant que ‘’certes l’acquisition de deux grues mobiles de marque Gottwald par Gpm ne va pas changer le monde portuaire gabonais’’. Mais il est important de signaler que ‘’c’est une étape historique et importante dans le processus que nous avons baptisé « Les chemins vers l’émergence des ports du Gabon »’’, a-t-il ajouté.

Car, en passant aux grues mobiles de marque Gottwald HMK 6407 de dernière génération, il y a une sorte d’accélération des cadences des navires. Il faut dire qu’avec ces deux grues mobiles de marque, acquises par Gpm, filiale du groupe japonais Matsui & Co.LTD, les chargements et déchargements des navires vont être plus rapides. En conteneurs, on va enregistrer des mouvements de 30 à 40 mouvements/heure/navire. Et en vrac, on assistera désormais à des chargements de 400 à 600 tonnes de marchandises/heure/navire. Ce qui, du coup, permettra d’engranger des bénéfices en termes d’argent et occasionnera une rapidité en termes de temps. Aussi, à en croire le directeur général de l’Oprag, ‘’s’agissant de l’opportunité d’amélioration de la performance de la chaine logistique, ces grues imposent des cadences permettant de multiplier par quatre la productivité actuelle bord à quai’’, a-t-il précisé. Ainsi, conscient des avantages économiques qui se feront ressentir grâce à l’apport de ces deux grues mobiles au port d’Owendo, Rigobert Ikambouayat-Ndéka a exhorté l’ensemble de la chaine portuaire à plus d’ardeur au travail. ‘’En conséquence et pour se faire, les opérateurs portuaires qui prennent le relais de la chaine logistique ont désormais l’obligation de se conformer à ce niveau de productivité en modernisant leurs équipements et leur ‘’process’’. Il est à préciser que depuis 1974, les ports du Gabon en général, et celui d’Owendo en particulier fonctionnent depuis toujours avec des grues de bord qui ont une cadence moyenne en conteneurs de 8 à 10 mouvements/heure/navire ; et en vrac de 100 tonnes/heure/navire. Ce qui occasionnait des pertes en termes de temps, d’argents, etc. Désormais, avec ces grues mobiles, dont la particularité est que chacune d’elles fonctionne avec du gasoil et de l’électricité, le port d’Owendo gagne aussi bien en temps lors des chargements et des déchargements des marchandises, qu’en argent. Mais pour cela, il est important que toute la chaine portuaire se modernise.

Fanch Sterley Saya

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES