spot_imgspot_img

Vers l’utilisation des services en ligne de l’ISO

Le directeur général de l’Agence de Normalisation de Transfert de Technologie (ANTT), Tidzani Malem a ouvert hier un atelier régional d’instruction aux services en ligne de l’organisation internationale de normalisation (ISO).

Un atelier régional d’instruction aux services en ligne de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) s’est ouvert hier à Libreville, à l’initiative de l’Agence de Transfert de Technologie (ANTT). Ces assises, qui se tiennent jusqu’au 27 avril prochain, ont pour objectif de permettre aux praticiens de la normalisation venus de seize pays d’Afrique d’optimiser l’usage des outils modernes de gestion mis à disposition par l’organisation internationale de normalisation. Aussi, à travers cette rencontre les pays d’Afrique veulent, encore une fois de plus, prouver que la normalisation doit être de plus en plus utilisée par les entreprises et les gouvernements pour optimiser la production nationale, les sévices de santé, la protection des consommateurs, l’environnement, la sécurité et la qualité. En effet, l’accès et la participation à la normalisation internationale présupposent l’utilisation et la mise en œuvre d’outils informatiques et de communication électronique. D’après le directeur général de l’ANTT, Tidzani Malem, la mise en œuvre efficace de cet outil de progrès favorise le développement et contribue au progrès social, tout en facilitant le commerce national et international.

Selon ses explications, ISO, dans son plan d’action, vise entres autres à encourager l’utilisation de la gamme complète des services en ligne afin d’aider ses pays membres dont le Gabon fait partie à renforcer les infrastructures de technologie dans le domaine de l’information et de la communication. Pour le représentant de la Côte d’Ivoire, Ahoti Yapo François, à travers cette rencontre ‘’nous voulons que les différents pays à travers leurs représentants puissent se familiariser davantage avec la gamme d’outils de service en ligne produit par l’organisation internationale de normalisation’’. Autrement dit, il s’agit pour les représentants du secrétariat général de L’Iso de montrer la nécessité des services en ligne dans l’application du processus d’élaboration des normes grâce à des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Par ailleurs, au cours de ces assises, plusieurs thèmes seront débattus, notamment le développement des normes, la vue d’ensemble du système Iso, les applications e-services de iso, l’accès aux normes internationales, les comités miroirs nationaux et les réunions en ligne. L’ensemble des participants devra, après cette rencontre améliorer les capacités à traiter les informations reçues par les représentants du responsable de l’Iso et à participer au processus d’élaboration des normes afin de fournir les informations sur les activités de normalisation et les normes. Rappelons que l’organisation internationale des normes (ISO) est un réseau mondial qui identifie les normes internationales indispensables aux entreprises, aux gouvernements et à la société. Elle les adopte au moyen de procédures transparentes fondées sur la contribution des pays et les met à disposition pour qu’elles soient appliquées dans le monde entier.

Ces normes ISO représentent un consensus international obtenu auprès du plus large éventail possible de parties prenantes. Chaque membre de l’ISO est le principal organisme de normalisation dans son pays. Ils proposent les nouvelles normes, participent à leur élaboration et apportent en collaboration avec le secrétariat central de l’ISO leur soutient aux groupes techniques chargés de l’élaboration concrète des normes.

Patricia Mekui

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES