spot_imgspot_img

Gabon – Guinée équatoriale: Paix et sécurité au menu

Les travaux de la troisième commission mixte permanente de sécurité entre le Gabon et la Guinée Equatoriale se sont ouverts hier à Libreville, en présence des délégations des deux pays conduites chacune par un ministre délégué aux Affaires étrangères.

Libreville abrite depuis hier les travaux de la troisième commission mixte Gabon-Guinée Equatoriale, axés sur la sécurité transfrontalière entre les deux pays voisins. C’est le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale qui a servi de cadre à ces assises, ouvertes en présence du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Aimée Popa Ntzoutsi Mouyama, chef de la délégation gabonaise et de son homologue équato-guinéen, Eustaquio Nseng Essono.

Ces assises interviennent dix mois environ après celles tenues à Mongomo, en Guinée Equatoriale, du 13 au 16 juin dernier. Elles devront traduire en actes la volonté exprimée par les deux chefs d’Etat, Ali Bongo Ondimba et Teodoro Obiang Nguema, de maintenir et de préserver les deux pays dans un climat de paix, de fraternité et de sécurité. Cette commission est présentée comme un des instruments juridiques destinés à assurer la promotion des actions susceptibles de contribuer au renforcement des relations de bon voisinage et de coexistence pacifique entre les deux peuples frères. Rappelons que ces deux pays viennent de co-organiser la 28ème édition de la coupe d’Afrique des Nations de football dans des conditions de parfaite sécurité. Les experts participant à cette session de la commission mixte mèneront une réflexion d’évaluation des questions consulaires et de sécurité transfrontalière qui ont pu se poser durant la période de la compétition continentale, selon M. Aimée Popa Ntzoutsi Mouyama, qui a ajouté que les leçons tirées de cette évaluation devraient permettre aux deux gouvernements d’améliorer le cadre de la coopération bilatérale dans les domaines d’intérêt commun. Dans cette optique, ces assises pourraient aboutir à la création d’une commission permanente de sécurité ayant pour objectifs de résoudre les problèmes liés à la circulation des personnes et des biens.

Toujours au sujet de la dernière édition de la coupe d’Afrique des Nations de football, le ministre délégué aux Affaires étrangères de Guinée Equatoriale, Eustaquio Nsemg Essono s’est réjoui de la qualité de la co-organisation et de la prestation des sélections nationales du Gabon et de Guinée Equatoriale. Dans la même lancée, M. Eustaquio Nsemg a affirmé que ‘’cette rencontre nous permettra d’évaluer le degré d’accomplissement réel des engagements pris dans le cadre de la co-organisation de la CAN Orange 2012…’’. ‘’Ces assises représentent aussi l’occasion d’identifier les difficultés rencontrées dans l’exécution des engagements souscrits, et doivent nous permettre de trouver de nouvelles stratégies et solutions durables pour le bénéfice de nos deux pays en matière de sécurité transfrontalière, des affaires consulaires, etc.’’ Les travaux prennent fin cet après-midi.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES