spot_imgspot_img

ISO: Les capacités en matière de normalisation renforcées

Les participants à l’atelier régional sur l’instruction aux services en ligne de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) ont estimé samedi dernier avoir renforcé leurs capacités en matière de services électroniques, au terme des travaux de ces assises ayant également débouché sur la remise des attestations de participation.

L’atelier régional sur l’instruction aux services en ligne de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) s’est achevé le week-end dernier à Libreville, par la remise des attestations aux seize participants venus des autres pays d’Afrique. Face au défi de l’appropriation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC), qui passe par l’initiation à leur pratique, les participants ont, à l’issue de l’atelier régional sur l’instruction aux services en lignes de l’Iso, estimé avoir développé et renforcé leurs capacités en ce qui concerne la connaissance et la maîtrise des différents services électroniques de l’ISO accessibles sur ISO Online. En effet, cet atelier a permis aux participants de partager leurs expériences respectives en matière d’adoption de normes internationales. Il a contribué de façon très concrète au renforcement des connaissances des membres invités à participer au processus de normalisation internationale de l’ISO.

De ce fait, ils ont souligné que grâce à cette rencontre, ils ont appris comment accéder entre autres, aux documents de politique de l’ISO et à d’autres documents généraux sur ISODOC ; aux normes publiées et projets de normes, y compris les données bibliographiques sur les publications de l’ISO disponibles sur le serveur ISO STD et dans les comités électroniques, ainsi qu’aux lignes directrices et documents de référence et autres informations pertinentes pour les normalisateurs. De même, ont souligné les participants, en parlant de la normalisation proprement dite, les représentants du secrétariat général de l’ISO nous ont montré dans les moindres détails comment utiliser l’environnement de travail collaboratif pour les comités ISO sur le serveur ISOTC, les applications de vote électronique, l’application pilote de gestion des réunions ISO essentielle pour organiser et participer à des réunions ISO. Le système de gestion des utilisateurs et des rôles, le Répertoire général de l’ISO et l’ensemble des outils de rédaction électroniques qui appuient la préparation de normes ISO et ISO/CEI ont également été traités.

Pour cela, ils ont été instruits sur les méthodes pour configurer les notifications d’évènements adressées aux personnes enregistrées pour les services électroniques de l’ISO et appliquer l’extension du Répertoire général pour aider à la diffusion de documents ISO auprès des comités miroirs nationaux. Ainsi, pour permettre au réseau national en charge des questions de normalisation de s’approprier ces méthodes d’utilisation des services ISO, comme cela a été fait lors de cet atelier, une seconde phase de l’atelier à caractère national est organisé à l’intention des Secrétaires des Comités et Sous-comités techniques, du lundi 30 avril au 02 mai 2012. Rappelons qu’être certifié ISO garantit au constructeur ou au prestataire de service concerné non seulement l’accès au marché international mais aussi la possibilité de se positionner au mieux par rapport à la concurrence.

Patricia Mékui

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES