spot_imgspot_img

Le Premier ministre au chevet de SIFRIGAB, une entreprise en difficulté

Le Premier ministre gabonais Raymond Ndong Sima a formé son nouveau gouvernement ce mardi 28 février 2012. © Gouvernement du Gabon Par RFI
Le Premier ministre gabonais, M. Raymond Ndong Sima, doit rencontrer, vendredi à Libreville, les agents de la société industrielle et frigorifique du Gabon (SIFRIGAB), membres de la Confédération démocratique des syndicats autonomes (CDSA), pour examiner avec eux les difficultés auxquelles est confrontée cette entreprise de pêche et de transformation des produits halieutiques.

’’Le Premier ministre étant en train de se rendre à l’aéroport pour saluer le chef de l’Etat à son départ pour Paris, il nous convie ce vendredi, dès 9 heures, à prendre part à une rencontre qui verra la présence des ministères concernés par les questions de pêche, afin de mettre tout le dossier à plat’’, a déclaré le représentant du personnel de SIFRIGAB, M. Aloïse Mbou Mbine.

Depuis que la SIFRIGAB connait des difficultés, ‘’le prix du poisson a augmenté parce que l’Etat n’arrive pas à contrôler les pêcheurs irréguliers’’, a indiqué M. Mbou Mbine, ajoutant : ‘’Il faut que l’Etat se dote des structures à partir desquelles il pourra réguler le prix du poisson’’.

Les difficultés de SIFRIGAB ont eu une incidence sur le prix du kg poisson, qui est passé de 2500 à 4500 FCFA.

Jeudi, les agents de la SIFRIGAB ont remis au chef du gouvernement gabonais une pétition dans laquelle ils sollicitent notamment la restructuration de la société, une meilleure politique de l’emploi qui passe par la valorisation des emplois existants, à l’issue d’une marche qui les a conduits à la Primature.

Depuis le 9 septembre 2010, le contrat liant l’Etat gabonais à RAGASSEL, l’actionnaire majoritaire de SIFIRGAB est arrivé à son terme, une situation qui fait planer de grands risques pouvant hypothéquer le développement des activités de SIFRIGAB Pêche et, à terme, la fermeture de l’usine.

Au nombre des difficultés auxquelles l’entreprise est confrontée figurent notamment l’absence d’un agrément sanitaire délivré par l’Union européenne (UE) et garantissant la fiabilité des produits halieutiques qu’elle transforme et exporte, la non rentabilité de la production, le non respect des exigences formulées par les experts de l’UE, l’instabilité de l’emploi, les effectifs pléthoriques qui sont passés de 500 à une centaine.

En outre, le personnel de SIFRIGAB dénonce la défectuosité des navires, l’état de délabrement avancé de la toiture de l’usine, responsable des inondations dans les bureaux et l’espace de travail du personnel, la gestion scabreuse de la subvention de quelque un milliard de FCFA allouée chaque année par l’Etat, laquelle constitue la seule ressource enregistrée sur le compte bancaire de la société sur lequel ne sont pas mentionnées les ressources propres issues de la vente de ses produits.

Le personnel de SIFRIGAB, membre de la confédération démocratique des syndicats autonomes dénonce aussi ‘’l’incohérence’’ et ‘’l’incapacité’’ des différents administrateurs qui se sont succédé à la tête de l’entreprise depuis sa création en 2005, à faire fonctionner la société et impulser la bonne marche des activités de production.

Autant de manquements à l’origine de la non reprise de l’activité de pêche et de l’approvisionnement de l’usine.

Selon certains agents, les salaires sont payés à la tête du client à des lieux non indiqués et aux heures tardives, en l’absence de tout bulletin de paie, les cotisations sociales des agents et la part patronale ne sont pas versées à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS)…

‘’Monsieur le Premier ministre nous a reçus. Il a le souci de mettre à plat le dossier SIFRIGAB pour relancer cette entreprise qui tient à cœur à plus d’un Gabonais, parce qu’elle doit désormais nous permettre, dans le cadre des échanges commerciaux au niveau sous-régional et interafricain, d’avoir une sécurité alimentaire’’, a déclaré M. Aloïse Mbou Mbine, après avoir remis la pétition au chef du gouvernement.

Exprimez-vous!

  1. je suis ingénieur en écologie et gestion des écosystèmes aquatiques. j aimerais bien savoir sil y’a possibilité de postuler à un poste qui correspondrais à mon diplôme au sein votre société. Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES