spot_imgspot_img

Un centre multimédia pour les mineurs détenus à la prison centrale de Libreville

Entrée de la prison de Libreville
Le ministère de la Famille et des affaires sociales vient d’offrir un centre multimédia aux mineurs détenus à la prison centrale de Libreville, afin de leur permettre de s’approprier l’outil informatique et de mieux préparer leur réinsertion sociale.

La cérémonie solennelle de lancement des activités du centre multimédia s’est déroulée jeudi, en présence notamment du ministre de la Famille et des affaires sociales, Mme Honorine Nzet Biteghé, et du ministre de la Justice, Mme Ida Reteno Assounouet.

Le centre multimédia doit permettre aux mineurs de se cultiver, de se former et, surtout, de communiquer avec le monde extérieur en se servant des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), au cours de leur séjour carcéral, ainsi que de mieux se préparer pour réussir leur réinsertion sociale, une fois leur liberté recouvrée.

‘’Les responsables du programme d’aide aux personnes démunies de mon département ministériel ont pensé, dans la perspective de votre réinsertion sociale, à vous sortir de l’isolement grâce à cet outil informatique qui pourra certainement vous aider à vous reconstruire pour une nouvelle vie’’, a déclaré la ministre de la Famille et des Affaires sociales.

Mme Nzet Bitéghé a remercié la première Dame, Mme Sylvia Bongo Ondimba, pour avoir personnellement soutenu le projet de faire bénéficier des enseignements aux jeunes détenus de la prison centrale de Libreville.

Grâce à ce programme, certains d’entre eux ont pu obtenir cette année le Certificat d’études primaires (CEP).

Mme Honorine Nzet Bitegué a invité les jeunes détenus à « prendre soin des équipements gracieusement mis à leur disposition et, surtout, à s’inscrire dans une dynamique de changement de comportement et de mentalité, afin de restaurer leur dignité, celle de leurs parents et celle des familles qu’ils pourront fonder à l’avenir ».

‘’Votre place n’est ni ici, ni dans la rue ; mais bel et bien dans vos familles respectives et au sein de la communauté nationale’’, a-t-elle souligné.

Des centres multimédias seront progressivement implantés dans les établissements pénitentiaires des chefs-lieux des neuf provinces du pays. L’opération va concerner, dans un premier temps, Franceville (sud-est), Port-Gentil, la capitale économique (ouest), et Oyem (nord). Les chefs-lieux des cinq autres provinces suivront par la suite.

L’ouverture du centre multimédia de la prison centrale de Libreville a été précédée par un stage de formation des encadreurs devant accompagner les mineurs détenus dans l’appropriation de l’outil informatique.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES