spot_imgspot_img

Compte rendu des activités du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba

Le porte-parole de la présidence de la République, Alain Claude Bilié By Nzé a animé ce jeudi la traditionnelle conférence de presse pour faire le point des récentes activités du Chef de l’Etat. L’échange avec les hommes des médias a porté sur la participation du n°1 Gabonais au Sommet de la CEMAC à Brazzaville au Congo, son séjour en Turquie ainsi que la participation d’Ali Bongo Ondimba au 19ème Sommet de l’Union Africaine. Intégralité.

I – Participation du Chef de l’Etat au Sommet de la CEMAC à Brazzaville au Congo.

Le mercredi 25 juillet 2012, le Président de la République, Chef de l’Etat a pris part au 11ième sommet ordinaire des Chefs de l’Etat de la CEMAC qui s’est tenu à Brazzaville au CONGO. Les débats au cours de ce sommet ont porté sur des questions communautaires relatives notamment au fonctionnement des institutions de la CEMAC, à la compagnie aérienne Air CEMAC, à l’harmonisation du marché financier et à la libre circulation dans la zone CEMAC.

Les différents rapports dressés sur les sujets évoqués ont montré des avancées notables même si certains dossiers méritent une attention plus accrue en vue de leur aboutissement définitif. Les Chefs d’Etat de la CEMAC ont donc décidé que des réformes engagées s’accélèrent afin de renforcer et d’optimiser l’intégration économique sous-régionale.

Pour atteindre cet ambitieux et pressant objectif, les Chefs d’Etat de l’Afrique Centrale ont unanimement porté à la Présidence de la CEMAC, leur homologue gabonais, son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise en remplacement du Président Denis SASSOU NGUESSO, Président du Congo Brazzaville.

Le choix porté sur le Président Ali BONGO ONDIMBA tient aux faits que celui-ci, selon son illustre prédécesseur, le Président congolais Denis SASSOU NGUESSO doit « mettre sa vigueur et sa jeunesse » au service de la sous-région « pour réformer à fond la CEMAC ».

Par ailleurs, s’agissant du différend qui oppose les Républiques sœurs du Gabon et de la Guinée Equatoriale, la Conférence des Chefs d’Etat a exhorté les deux parties à trouver une solution pacifique par l’exploitation conjointe des ressources de la zone autour de l’île MBAGNE.
La 12ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat de la CEMAC se tiendra à Libreville, en République Gabonaise. La répartition tournante des postes dans la CEMAC et le contenu du Conseil des Ministres feront l’objet d’une communication des Ministres responsables en temps opportun.

II/- Séjour du Chef de l’Etat en Turquie

Comme annoncé lors de notre dernière conférence de presse, le Chef de l’Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, s’est effectivement rendu en visite officielle en Turquie du 17 au 20 juillet 2012, sur invitation de son homologue Monsieur Abdullah Gül, Président de la République de Turquie dans le cadre des relations de coopération turco-gabonaise. Au cours de ce séjour, le Président de la République gabonaise était accompagné d’acteurs stratégiques de l’économie. Deux étapes phares ont marqué cette visite :

– Ankara- Mercredi 18 juillet – Rencontres axées sur le plan diplomatique et les relations bilatérales d’ordre général.

o Tête-à-tête d’une demie heure entre les deux Chefs d’Etats au palais présidentiel ;

o Rencontreélargie aux deux délégations respectives, au terme de laquelle a eu lieu une cérémonie de signature de deux accords:

1. Un accord portantsur la promotion et la protection réciproques des investissements ;

2. Un accord signé entre le Ministère gabonais des Affaires Etrangères et l’Académie Diplomatique du Ministère turc des Affaires Etrangères.

o Remise par le Chef de l’Etat Ali BONGO ONDIMBA du texte d’attribution d’un terrain pour la construction d’une ambassade de la République de Turquie à Libreville.

– Istanboul -Jeudi 19 juillet – Forum Economique Gabon – Turquie sur le Commerce et l’Investissement.

o Présence de chefs d’entreprises et investisseurs leaders de la Confédération des hommes d’affaires et industriels turcs qui compte plus de 32 000 membres dans les secteurs des mines, de l’énergie, de la pétrochimie, du gaz, de la construction d’infrastructures et de logements, de l’immobilier, des transports, des télécommunications, de l’agroalimentaire, du tourisme, de la banque et des finances, des médias et de la communication.

o Exposé par le Président Ali BONGO ONDIMBA de la politique et des réformes entreprises par le Gabon afin d’assurer l’attractivité du pays aux investissements étrangers. Il a également présenté l’éventail des opportunités dans le contexte actuel et futur dans les divers secteurs. Le Chef de l’Etat qui s’est voulu « concret et offensif » a affirmé sa volonté de « faire venir en force » les investisseurs turcs au Gabon afin que les gabonais puissent « percevoir des débuts d’exécution, des réalisations et des résultats »de cette coopération, pour le bien du peuple du gabonais.

A la suite de cette récente visite du Chef de l’Etat, des Ministres turcs sont attendus à Libreville d’ici à la fin de l’année 2012 et le Premier Ministre turc séjournera dans notre pays en 2013. Pour montrer le dynamisme des relations établies entre la République de Turquie et le Gabon, une ambassade de ce pays frère est désormais ouverte dans notre pays. Le Gabon a pris des dispositions pour une action réciproque en Turquie.

En résumé : Un séjour fructueux tant sur les plan politique et diplomatique que sur le plan économique avec la signature de deux nouveaux accords en plus des sept (7) accords signés le 25 mars 2011 lors du séjour du Président Abdullah GülàLibrevilleet qui portaient sur :

o La coopération touristique ;
o Les consultations diplomatiques ;
o La non-double imposition et l’évasion fiscale ;
o La promotion et la protection réciproque des investissements,
o L’exemption de visa pour les détenteurs de passeports diplomatiques ;
o La défense ;
o La santé.

III/-Participation du Chef de l’Etat au 19ième Sommet de l’Union Africaine

Au cours de notre dernière rencontre je vous indiquais que le Président de la République, son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, s’était rendu du 14 au 16 juillet 2012 en ETHIOPIE dans le cadre du 19ième sommet de l’Union Africaine. Ce sommet avait comme principal point l’élection du nouveau Président de la Commission de l’Union Africaine. Celle-ci s’est soldée par la victoire de Madame Nkosazana Dlamini Zuma. Notre compatriote Jean PING, excellent diplomate unanimement reconnu à la communauté internationale et soutenu par le GABON n’a pas réuni les suffrages nécessaires à sa reconduction. Ce qu’il faut retenir de cette élection, c’est que c’est une victoire de l’Afrique.

Le GABON, comme déjà annoncé, se tient prêt à contribuer aux côtés des autres pays membres de l’UA, à la recherche des solutions pérennes aux maux qui minent notre continent d’une part, et d’autre part, à intensifier sa coopération avec l’Afrique du Sud, qui du reste est excellente.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES