spot_imgspot_img

Pénurie du sucre en morceaux à Libreville

Les habitants de la capitale gabonaise sont confrontés à une pénurie de sucre en morceaux et les étales des épiceries sont vides depuis plusieurs semaines, au regard du constat fait dans les quartiers de Libreville.

La frustration est bien visible sur les visages des commerçants à Libreville en raison du manque à gagner causé par la pénurie de ce produit de première nécessité.

« Il n’y a pas de sucre en morceaux depuis plusieurs semaines et c’est difficile en ce sens que, de façon régulière, les clients viennent pour acheter du sucre en morceau mais nous sommes dans l’incapacité de leur offrir le produit. Nous ne connaissons pas les raisons de cette pénurie de sucre » a déclaré un épicier au quartier Akébé.

Pour palier ce manque, les boutiquiers ont recours au sucre en poudre, dont la difficulté réside dans la gestion de la vente au détail de celui-ci, dans un univers où le pouvoir d’achat est de plus en plus faible.

Interrogé, un des épiciers du quartier Akébé a souligné que « nous ne vendons pas le sucre en poudre au détail car nous ne savons où commencer. Le sucre en morceaux au moins, il y a la possibilité de compter les morceaux. Alors que pour le sucre en poudre c’est difficile. Donc ce que nous faisons c’est la vente en sachet et un sachet est vendu à 800 francs CFA ».

Confrontés à cette dure réalité, quelques habitants de la cité n’ont pas hésité à réagir en ces mots : « que voulez-vous que je vous dise, il y a un manque de sucre à Libreville et c’est compliqué. Nous sommes obligé de manger les nouilles au petit déjeuner, plus de tasse de café pour les enfants », a affirmé un habitant du quartier Apostrophe. Et un autre d’ajouter : « Que les autorités se penchent sur cette question car ce n’est pas normal. Le sucre on le fabrique ici ».

Outre la pénurie de ce produit sur le marché, on note également le coût instable de celui-ci lorsqu’il réapparaît brutalement. Selon des témoignages concordant, Super Gros serait un des rares grossistes à commercialiser à ce jour et de temps à autres quelques cartons de sucre en morceaux. Des quantités d’ailleurs jugées insuffisantes au regard du manque constaté dans les quartiers.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES