spot_imgspot_img

Gabon : La première liste électorale provisoire, disponible à la fin de l’année

Les membres du comité stratégique de pilotage du projet dit d’Identification Biométrique Officielle du Gabon (IBOGA), procédé consistant à mettre un place les outils nécessaires devant conduire à l’utilisation de la biométrie dans le processus électoral national, se sont retrouvés, le lundi 30 juillet 2012 à Libreville, autour du Ministre gabonais en charge de l’Intérieur, Jean François Ndongou, maître d’œuvre de ce projet, en vue de faire le point sur le travail technique effectué par les différentes parties concernées.

Plusieurs responsables de l’administration également membres de cette commission ont pris part à cette séance de travail qui a aussi vu la participation des commandants en chef de la Police et de la Gendarmerie Nationale.

Y prenaient également part, outre le Ministre Délégué à l’Intérieur, le Secrétaire Général du Ministère et le Secrétaire Général du Gouvernement.

Après un exposé des responsables de la société GEMALTO, adjudicataire de ce projet, les membres ont évoqué certains points encore peu connus d’IBOGA au point de solliciter de GEMALTO, plus de précisions. Ainsi, les responsables de la société ont saisi l’occasion pour présenter un chronogramme des actions à mener avant la publication officielle de la liste provisoire.

Pour Jean François Ndongou, la présente séance de travail a permis de faire véritablement le point sur le processus et le suivi de ce projet qui tient tant à cœur les plus hautes autorités du pays. Il a déclaré qu’au terme du point fait par les différentes parties engagées, il y a des avancées non négligeables, même si beaucoup reste à faire. Le ministre a par ailleurs indiqué qu’au stade où l’on se trouvait, il est fort probable que la première liste électorale provisoire soit disponible d’ici fin décembre 2012.

Sur un tout autre plan, le Ministre de l’Intérieur a laissé entendre que toutes les parties devraient prendre le train de la biométrie en marche. Il a alors interpellé la classe politique dans son ensemble pour qu’elle fasse œuvre utile en prenant part aux travaux en commissions qui nécessitent l’implication de tous. Pour y parvenir, il a expliqué que le travail technique effectué par la commission sera présenté, dans les jours à venir, aux partis politiques pour des éventuels amendements. Une opportunité pour ceux qui souhaiteraient s’impliquer dans le processus de mise en branle de la biométrie tant souhaitée par tous.

A titre de rappel, la mise en œuvre du projet IBOGA a été décidée par arrêté N° 0630 du Premier Ministre, du 09 mai 2012, fixant la répartition des taches dans sa mise en chantier. Ses différentes missions sont reparties entre le Ministère en charge de l’Intérieur et l’Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences (ANINF).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES