spot_imgspot_img

Billié Bi Nzé disserte sur le drapeau, l’économie, le président aux JO

La Journée du drapeau et l’imminente fête de l’indépendance, les données économiques partielles au 1er semestre 2012 et le séjour du président Ali Bongo Ondimba en Grande-Bretagne où il entreprend une activité diplomatique tout en soutenant les sportifs gabonais aux JO, ont constitué le menu de la conférence de presse donnée par le porte-parole de la Présidence de la République, Alain Claude Billié Bi Nzé, le 3 août.

Le séjour actuel du président de la République en Grande Bretagne revêt un caractère sportif et diplomatique, ainsi que l’a expliqué le porte-parole de la présidence de la République, Alain Claude Billié Bi Nzé, à l’occasion de sa conférence de presse du 3 août.

«Au plan diplomatique, le Président de la République, a été reçu par son Altesse Royale le Duc de York, le vendredi 27 juillet 2012 et a accordé une audience au Secrétaire d’État britannique en charge de l’Afrique, M. Henry Bellingham, le mercredi 1er août 2012. Au cours de l’audience avec son Altesse Royale le Duc de York, le Président de la République a présenté à son interlocuteur sa vision économique et surtout sa ferme volonté de voir des hommes d’affaires britanniques venir investir au Gabon dans des domaines aussi variés que les mines, le bois, la pétrochimie et le tourisme… Sur un tout autre plan, le Président de la République a exposé à son Altesse la nouvelle politique environnementale et du développement durable de notre pays. En retour, son Altesse a rassuré le numéro un gabonais de la volonté britannique de raffermir nos relations économiques et commerciales et de son concours personnel en vue de l’aboutissement heureux de ce dossier», a expliqué Billié Bi Nzé.

La rencontre avec Henry Bellingham, secrétaire d’état britannique en charge de l’Afrique, a permis aux deux hommes de traiter de la nécessité du renforcement des relations économiques et commerciales entre nos deux pays ; de l’intérêt que des opérateurs économiques britanniques accordent au Gabon en vertu de la sécurisation des investissements induite par les dernières réformes engagées par le Président Ali Bongo Ondimba ; de la convergence de vue entre les deux États sur des questions se rapportant au développement durable, à l’environnement, au changement climatique, à la lutte contre la pêche illégale et à la sécurité maritime. «La Grande Bretagne envisage l’ouverture d’une mission diplomatique au Gabon mais en attendant son implantation, elle va ouvrir dès l’année prochaine un Bureau Économique à Libreville», a indiqué le porte-parole de la Présidence de la République. Et de souligner, d’autre part, qu’au plan sportif le séjour du président gabonais à Londres, lui a permis «à l’instar des autres Chefs d’État, apporter son soutien aux sportifs gabonais qui prennent part aux J.O de Londres. Le bilan de notre participation à cette compétition sera fait, au moment opportun, par des autorités en charge des sports.»

La journée du drapeau précédant le 52e anniversaire de l’accession du Gabon à l’indépendance figurait également dans le propos liminaire du porte-parole de la Présidence de la République qui a réexpliqué le sens et la portée du sceau de la République du Gabon qui représente une maternité allaitante.

«Comme depuis deux ans déjà, le 9 août de cette année, il y aura la Journée du drapeau. A cette occasion, les administrations, les commerces, nos habitations et nos voitures doivent arborer fièrement le drapeau national : vert jaune bleu. Cette année, alors que la troisième édition va être célébrée, le thème retenu est la «Maternité allaitante», Sceau de la République Gabonaise conformément à l’article 3 de la loi n°35/59 du 29 juin 1959 portant désignation du Sceau de la République Gabonaise», a annoncé Alain Claude Billié Bi Nzé.

«Pour l’édition de cette année, deux séquences sont prévues. La première se déroulera à la place de l’Indépendance où il y aura plusieurs activités et la seconde sera organisée à la Présidence de la République où se tiendront une parade militaire et le cérémonial d’allégeance au drapeau. N’ayant pas pris part à la dernière cérémonie d’allégeance au drapeau, certains membres du gouvernement récemment nommés, les Présidents du CES et du CNC, certains officiers généraux et supérieurs des Forces Armées Gabonaises, de la Gendarmerie Nationale et des Forces de Police Nationale sont conviés à l’accomplissement de ce devoir patriotique», a-t-il précisé.

Le porte-parole de la présidence a également livré quelques agrégats économiques du 1er semestre 2012. On en retiendra que le Gabon va enregistrer en 2012 un taux de croissance envisagé à 6,5% selon les indications du FMI. «Cette croissance est soutenue par l’activité hors pétrole qui y contribue à hauteur de 10%. Un résultat à deux chiffres qui n’avait pas été atteint par notre économie depuis des décennies.» Ce taux de croissance a été notamment porté la relance du secteur bois ; le secteur des mines dans lequel l’entrée en activité de la société Managem qui extraie pour le moment 45 à 50 kilos d’or par mois a été déclarée ; les BTP et les services.

Article original : https://gabonreview.com/blog/billie-bi-nze-disserte-sur-le-drapeau-leconomie-le-president-aux-jo/#ixzz22oRsTEeJ

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES