spot_imgspot_img

JO 2012: médaille d’argent historique pour le Gabon d’Anthony Obame

Le Gabonais Anthony Obame. REUTERS/Kim Kyung-Hoon
Grand moment pour le sport gabonais : Anthony Obame a remporté la toute première médaille olympique de l’histoire de son pays, ce 11 août 2012 à Londres. Il a décroché l’argent lors du tournoi de taekwondo masculin, chez les plus de 80 kg. Le Malien Daba Modibo Keita n’a pas pu participer au match pour la médaille de bronze à cause d’une blessure. Tous les résultats africains, ici.

La date du 11 août 2012 restera, quoiqu’il arrive, à jamais gravé dans l’histoire du sport gabonais : la toute première médaille olympique de l’histoire du pays va en effet être remportée par Anthony Obame, jeune champion de taekwondo de 23 ans.

Le Librevillois s’est qualifié pour la finale du tournoi des plus de 80 kg. Après s’être débarrassé du Samoan Kaino Thomsen-Fuataga (9-2) en éliminatoires, le Gabonais a écarté de justesse le Cubain Robelis Despaigne grâce à un coup de pied défensif durant la prolongation. Une victoire 7-6, par la mort subite, qui a galvanisé le mental du taekwondoïste. En demi-finale, au terme d’un combat très attentiste, Anthony Obame a battu Bahri Tanrikulu avec une pénalité contre le Turc durant le troisième round et un coup de pied offensif pour sceller le succès de l’Africain. Résultat : Anthony Obame va défier l’Italien Carlo Molfetta, pour la médaille d’or, à partir de 21h30 en temps universel (22h30, heure de Libreville).

Le Malien Daba Modibo Keita

C’est ce même Carlo Molfetta, champion d’Europe 2010, qui a écarté Daba Modibo Keita de la finale. Le Malien s’est incliné 4-6 en demi-finale face au bondissant transalpin. Venu à Londres grâce à une invitation de la Fédération internationale de taekwondo, l’ex-champion du monde a bien failli réussir son pari, ce qui aurait donné lieu une finale entièrement africaine. Mais Keita est venu à Londres blessé à un tendon rotulien. Se jugeant à 40% de ses moyens, le « Gladiateur » a préféré renoncer au match pour le bronze. Daba Modibo Keita ne remportera donc pas la toute première médaille olympique de l’histoire du Mali.

Double déception, en revanche, chez les femmes en plus de 67kg, dès les éliminatoires. La Marocaine Wiam Dislam s’est inclinée à la mort subite face à la Cubaine Glenhis Hernandez (2-1) tandis que la Tunisienne Khaoula Ben Hamza a plié contre la Russe Anastasia Baryshnikova (12-6).

ATHLÉTISME

RÉSULTATS AFRICAINS AUX JO

Doublé exceptionnel pour le Britannique Mo Farah sur 5000 et 10000 mètres aux JO 2012. Le natif de Mogadiscio a imité l’Ethiopien Kenenisa Bekele, sacré à Pékin, en s’imposant sur le 5000 en 13 minutes 41 secondes 66 centièmes. Farah a résisté aux retours de l’Ethiopien Dejen Gebremeskel (2e en 13:41.98) et du Kényan Thomas Longosiwa (3e en 13:42.36) dans le dernier tour. La course avait été particulièrement lente avant l’attaque de Farah. L’Américain Bernard Lagat, 4e, devance le Kényan Isiah Kiplangat Koech, le Marocain Abdalaati Iguider, 5e. Le Djiboutien Mumin Gala est 13e.

En lancer du javelot, le Kényan Julius Yégo est dernier de la finale avec un jet à 77 mètres 15

Grosses désillusions, également, pour les Africaines sur 800 mètres. Alors que la tenante du titre, la Kényane Pamela Jelimo avait pris les commandes, elle s’est effondrée dans la dernière ligne droite, laissant le champ libre à Mariya Savinova. La Russe s’est imposée en 1 minute 56 secondes et 19 centièmes. Savinova devance la Sud-Africaine Caster Semenya (1 min. 57 sec. 23), partie de très loin mais qui a fini fort. Jelimo est 4e (1 min. 57 sec. 59) et la Burundaise Francine Niyonsaba, 7e avec 1 minute 59 secondes et 63 centièmes.

Les Nigérianes n’ont pas fait le poids en finale du 4x400m, remportée par les Américaines devant les Russes et les Jamaïcaines. Le Nigeria est septième derrière la France, avec un chrono de 3 minutes 26 secondes et 52 centièmes.

Seul représentant africain du 50km marche, le Sud-Africain Marc Mundell a terminé à la 32e position.

CYCLISME-VTT

Lors de l’épreuve de cross-country disputée sur le site de Hadleigh Farm, dans la campagne de l’Essex, la Sud-Africaine Candice Neethling n’a pu atteindre que la 28e place.

HOCKEY SUR GAZON

Enfin une victoire pour l’Afrique du Sud. L’équipe masculine, qui avait essuyé quatre défaites et enregistré un match nul en phase de poules, s’est reprise face à l’Inde lors du match pour la 11e et 12e place. Elle s’impose sur le score de 3 buts à 2.

LUTTE LIBRE

Dans la catégorie des 60 kg, l’Égyptien Hassan Ibrahim Madany Ibrahim n’a pas dépassé le cap des quarts de finale. Il a été battu par le Nord-coréen Ri Jong Myong (3-1).

En 84 kg, les parcours du Nigérian Andrew Adibo Dick et de l’Algérien Mohamed Riad Louafi ont pris fin en 8es de finale, la faute au Portoricain Jaime Yusept Espinal et au Belarus Soslan Gattsiev.

En 120 kg, l’Égyptien Eldesoky Shaban a chuté dès les qualifications face à l’Américain Tervel Ivaylov Dlagnev. Le Sénégalais Malal NDiaye a, quant à lui, été sorti en 8es de finale par le Mongol Chuluunbat Jargalsaikhan.

PENTATHLON

Pas de grosses performances pour les Egyptiens Yasser Hefny et Amro El Geziry, classés 31e et 34e sur 36.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES