spot_imgspot_img

Gabon : Lutter contre la spéculation des prix

Marché Mont-Bouet
Cinq jours après avoir lancé une opération de vente de poisson à bas prix, le Centre d’Appui à la Pêche de Libreville (CAPAL) a écoulé 3 milles tonnes de poissons. A-t-on appris de source proche de cette structure.

L’opération qui a démarré le jeudi 16 août dernier propose pour à titre d’exemple, un kg de « bécune » à 1000 FCFA, soit deux fois moins que le prix pratiqué sur le marché. Par ailleurs, le kg de « capitaine » est vendu à 2500 FCFA au lieu de 3500 FCFA.

Depuis le début de l’opération, le CAPAL a été prit d’assaut par les consommateurs gabonais.

A en croire une source émanant de la Direction Générale de la Pêche au Gabon, l’initiative de vendre le poisson à bas prix va permettre de lutter contre la spéculation des prix entretenus par les commerçants.

Avec 800 km de cote, un gabonais consomme en moyenne 30 à 40 kg de poisson/an pour une production qui varie entre 40 à 50 milles tonnes annuelle.

La pêche artisanale est assurée à 80 % par des pêcheurs ouest africains depuis les années 60.

Créé il y a moins de deux ans, le CAPAL est le troisième centre de pêche du Gabon après ceux de Lambaréné (centre) et de Port-Gentil (sud-ouest).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES