spot_imgspot_img

Carence de taxis bus à Libreville

Il n’aura échappé à personne que la capitale gabonaise accuse, depuis le 27 août, un déficit de taxis bus en circulation. Une situation pénalisante pour les populations qui se ruent vers les «petits taxis», non sans subir les caprices de ceux-ci, caractérisés notamment par la surenchère sur les coûts des trajets.

En effet, là où les usagers dépensent 100 francs CFA avec un taxi bus, c’est le double, voire le triple qu’il faut décaisser avec un «petit» taxi. C’est encore pire aux heures de pointe. Cette situation trouve son origine dans l’opération d’attribution de numéros d’identification des taxis, lancée par la direction du cabinet Technical de la mairie de Libreville.

En effet, nombre de taxis bus sont parqués à l’Hôtel de ville pour la pose du précieux «sésame». Lancée en janvier dernier, l’opération permet à la municipalité de recouvrer les taxes. En contrepartie, les opérateurs reçoivent un numéro de portière valable un an, moyennant 10 000 francs CFA, sous réserve de s’être acquitté, au préalable, des frais d’immatriculation.

«Nous commençons l’opération par une expertise technique qui permet de déterminer l’état général du véhicule sur le plan mécanique, de l’esthétique et de la sellerie pour que ce dernier soit opérationnel pendant douze mois», a expliqué Jean Jacques Obiang N’nang, directeur général du cabinet technical de la mairie de Libreville, relayé par Gabon Matin.

Par ailleurs, certains transporteurs en situation irrégulière, préfèrent stationner leur véhicule au risque de se faire arraisonner par les agents municipaux. Une situation handicapante pour les populations, d’autant plus qu’avant la fin de cette opération qui s’achève le 31 décembre prochain, il était déjà bien difficile de se faire transporter à Libreville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES