spot_imgspot_img

L’évidente dénégation du Parti socialiste français

Alors que l’origine même du fac-simile incriminé n’est toujours pas déterminée et que les affirmations les plus farfelues circulent à son sujet, le Parti socialiste français a confirmé n’avoir jamais officiellement invité une délégation du PDG à son Université d’été.

Si l’origine plus que douteuse du document était déjà fermement établie, la lettre de Jean-Christophe Cambadélis à Marc Ona vient définitivement clore le débat d’une hypothétique invitation du PS adressée au PDG. Reste à savoir qui a fabriqué ce faux grossier et à qui cela profite.

Pour le moment, le «buzz» est principalement le fait des blogueurs favorables à l’opposition, et c’est logique. Les personnalités plus officielles n’en font pas cas, du moins pas officiellement, et il est quasiment impossible de savoir quand ce fac-simile est apparu pour la première fois. Marc Ona semble dire que ses réseaux l’ont récupéré sur le site de l’UJPDG, mais il nous a été impossible de l’y localiser, soit qu’il ait été enlevé, soit qu’il n’y ait pas été diffusé, soit que nous ne l’ayons pas trouvé et qu’il n’y est donc pas mis en évidence.

La première allusion à cette invitation du PS au PDG date du 22 août dans un court article paru sur Gabonews à 12h59. Ce même article a été immédiatement plagié par Koaci et publié à 17h48. Mais il ne mentionne pas le document, se contentant d’affirmer que «La délégation a été invitée officiellement par les responsables du PS». Le 24 août, le blog de Paul Okili Boyer sur Mediapart reprend cette annonce en s’en étonnant : «Apparemment le Parti démocratique gabonais, faisant partie comme son prédécesseur, le Bloc démocratique gabonais, de l’Internationale socialiste, n’aurait pas eu d’invitation officielle mais aurait délégué une forte délégation pour aller se faire photographier avec les ministres français qui seront présents aux Universités d’été du Parti socialiste.»

Le week-end du 25 et 26 août, l’actualité est saturée par le meeting de l’UN à son siège et ce n’est que le lundi 27 que semblent apparaître publiquement, à la fois le fac-similé falsifié et la lettre de Marc Ona demandant des explication au parti Socialiste.

De même, les déclarations officielles ou rapportées des membres de la délégation gabonaise en France, affirment que c’est «grâce à plusieurs d’entre eux [des socialistes ndrl] aux manettes lors des deux septennats de François Mitterrand que la venue des responsables gabonais à La Rochelle a été facilitée». Leur propos ne sous-entend pas explicitement une invitation officielle. C’est aussi le 27 août à 10h que le-comptoir.net, un média d’actualité politique en ligne, publie un article qui débute par «C’est la première fois que le Parti Démocratique Gabonais était convié à La Rochelle. Une occasion peut-être de renforcer les liens entre la France et le Gabon.» Là encore, aucune allusion n’est faite à ce fac-simile. A partir du 28 août, on retrouve ce document partout sur Facebook, Twitter et sur la plupart des sites d’information, souvent accompagné des commentaires les plus hasardeux.

Certaines faute typographiques caractéristiques, comme l’abus de majuscules, en particulier sur les noms propres, ou la distribution aléatoire des ponctuations, de même que l’expression “A Paris” au lieu de “Fait à Paris” ou simplement “Paris”, incriminent plutôt un rédacteur ou une rédactrice gabonais, ces erreurs étant quasi automatiques ici et rédhibitoire pour une secrétaire formée en France. L’ensemble de ce fac-simile laisse d’autre part une forte impression d’amateurisme.

Le numéro de fax du destinataire en en-tête est celui du secrétariat national à l’Université permanente et d’été rue de Solférino. Celui de l’expéditeur appartient… au cabinet d’avocat de Roland Dumas, quai Bourbon sur l’Île st Louis. Mais là encore, la date d’expédition n’étant pas lisible, il peut s’agir d’un montage du courrier sur n’importe quelle copie d’un fax antérieur. Quand bien même ce fax aurait été émis du bureau de Roland Dumas (par qui ?), on peut s’étonner qu’il ait été envoyé au secrétariat de l’Université d’été du PS… Qui l’aurait réceptionné là-bas ? Et quel intérêt cela pouvait-il avoir pour la délégation gabonaise du PDG ?

En fin de compte, ce document semble avoir été fabriqué de toutes pièces, soit pour indisposer les délégués PDG qui entretenaient le flou sur les motifs de leur présence à l’Université d’été de La Rochelle, soit par un militant PDG empoté, désireux de crédibiliser l’idée d’une invitation du PS, soit, tout simplement, par un plaisantin. Mais quoi qu’il en soit, ce fût très maladroit et cela reste bien ridicule.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES