spot_imgspot_img

Les Éperviers du Togo résistent aux Panthères du Gabon (1-1)

Les Panthères du Gabon ont été surprises, ce samedi 8 septembre au stade de Libreville, par une équipe des Éperviers du Togo venus faire un résultat dans le cadre de la phase aller des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de Football (Afrique du sud 2013). Résultat au terme de la rencontre un but pour chaque équipe.

Entamé par un long moment d’observation, avec une légère domination de l’équipe gabonaise, ce n’est qu’après une vingtaine de minutes de jeu que les velléités vont s’annoncer. Les Panthères emmenées par le capitaine Daniel Cousin vont tenter de percer la défense togolaise très bien regroupée. Durant la première mi-temps, même si les poulains du coach Paulo Duarte ont obtenus de nombreux corners qui n’ont rien donnés, ce sont eux qui auront eu la maitrise du match.

La deuxième période s’est ouverte sur de nouvelles ambitions de part et d’autres. Jouant avec un seul attaquant, mais pas n’importe quel attaquant, Emmanuel Adebayor, les Éperviers vont resserrer leurs arrières pour repousser les assauts de Antchouet, Mpoko et autre Emerick Aubameyang renforcés par l’entrée du jeune Lévy Madinda.

On s’acheminait alors vers un nul de zéro but partout quand, sur un centre de la droite vers la Gauche, Edmond Mouelet va mettre sur la tête de l’emblématique capitaine des Panthères Daniel Michel Cousin, une balle de but. Le Gabon mène 1-0 à la 68e minute de la rencontre.

Le stade de l’amitié d’Angondjè pouvait alors exulter. Le chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba, entouré des membres du gouvernement conduits par le Premier ministre Raymond Ndong Sima, venus suivre le match en direct, éxultaient. Pas pour longtemps.

A la 76e minute en effet, l’autre capitaine, le patron de l’équipe togolaise, Emmanuel Adebayor, va défier toute la défense gabonaise et imposer son gabarit face à Brou Apanga. Il égalise ainsi et l’espoir du côté gabonais s’envole.

Entre temps, Emerick Aubameyang est passé à côté de la balle du 2-1.

Les Épervier du Togo repartent satisfaits de leur résultat en attendant le match retour qui aura lieu à Lomé. Les Panthères quant à elles ont encore beaucoup à apprendre. Notamment la gestion d’un match et d’un score. Le match s’annonce déjà très rude car le perdant n’ira pas à la CAN 2013.

Les réactions sur les réseaux sociaux sont sévères : «On ne peut pas changer d’entraîneur tout le temps, d’abord Giresse, ensuite Gernot puis Paulo Duarte, c’est abusé ; il a besoin de s’acclimater avec ses garçons à travers plusieurs match de préparations. Combien en ont-ils fait ? Plusieurs joueurs cadre sont blessés, d’autres n’ont pas de club ou simplement restent sur le banc de touche dans leur club… Aucune rigueur ! Et le grand responsable de tout ça, c’est l’amateurisme de la fédération gabonaise de football et sa gestion piteuse».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES