spot_imgspot_img

Du rififi dans les marchés de Libreville

Il règne depuis un certain temps, une sorte de conflit entre commerçants au sein des différents marchés de la capitale Gabonaise. Conflit né du mécontentement de certains d’entre eux privés de clientèle par d’autres ayant choisi de s’installer, au mépris des ordres de la municipalité, sur les trottoirs pour mieux vendre leurs marchandises.

La question demeure entière et très préoccupante pour une catégorie de commerçants dont les efforts sont tout simplement réduit à travailler pour payer uniquement les différentes taxes journalières, parce que n’ayant pas assez de clientèle.

Véritable manque à gagner, étant entendu que chaque commerçant doit débourser entre 500 et 700fcfa par jour, qu’il ait vendu ou non. Sans compter les difficultés pour avoir une place sous les hangars car les montants varient entre 30 et 50 000fCfa, selon les différents marchés de la place.

Selon Tatiana, commerçante au marché municipal de Nzeng-Ayong, dans le 6em arrondissement de Libreville, « la situation qui prévaut actuellement dans nos marchés serait causée et entretenue par certains agents municipaux, qui n’hésitent pas à monnayer au ‘’prix fort’’, les places sur les trottoirs, soit 20 000f par personne et sans reçu de paiement. Le tout assorti d’une taxe journalière de 1000F Cfa, par commerçant situé sur le trottoir, de quoi engraisser ces agents municipaux véreux qui ne reversent pas cet argent au Trésor Public.

Des propos des commerçants qui ont été très vite battu en brèche par certains agents municipaux rencontré sur les lieux. Pour ces derniers, il serait plutôt question ici, du comportement de certains commerçants ‘’hors –la Loi’’ à la recherche du gain rapide, qui envahissent les abords des rues au mépris des lois et règlements de la mairie.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES