spot_imgspot_img

Un an de prison ferme pour trente-trois agitateurs des casses de Nkembo et Cocotiers

Statuant jeudi sur les casses survenues le 15 août dernier aux quartiers Nkembo et Cocotiers dans le 2ème arrondissement de la commune de Libreville lors d’une marche interdite de l’opposition, le tribunal de première instance de Libreville a condamné trente-trois (33) personnes interpellées à dix huit mois de prison dont douze mois fermes et six avec sursis, a-t-on appris, ce vendredi de source judicaire.

Ces personnes ont été reconnues coupables de trouble à l’ordre public et destruction des biens d’autrui par le tribunal correctionnel tandis que six autres personnes ont été relaxées pour minorité et bénéfice du doute. Avant cette décision, les prévenus avaient été placés en détention préventive à la prison centrale de Libreville.

Les condamnés, a-t-on appris ont dix jours pour interjeter la décision du tribunal.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES