spot_imgspot_img

Le Gabon contre les catastrophes naturelles

Le Secrétaire Général Adjoint II, du ministère de l’Intérieur, Urbain Jacob Madoungou, a ouvert ce mardi à Libreville les travaux de l’atelier de finalisation et de validation du plan national de contingence avec en toile de fond la prévention et la gestion des catastrophes naturelles et chimiques, sans omettre les dommages collatéraux issues des tensions politiques, sociales et économiques.

« L’occupation et l’utilisation désordonnées, l’urbanisation anarchique des sols, constituent elles aussi des facteurs à risques. Leurs conséquences réduisent tous les efforts de développement de manière considérable. De même que les tensions politiques, sociales et économiques que connaissent de temps à autres, les pays de la sous région produisent autant de facteurs qui peuvent limiter les efforts de développement engagés par les gouvernements », a précisé Urbain Jacob Madoungou, Secrétaire général adjoint II.

Ce projet gouvernemental bénéficie de l’appui du Fond des Nations Unies pour le Développement qui a relevé le fait que le Gabon est bien en phase avec l’objet de cet atelier.

Selon ce dernier, les problèmes socio-économiques, politiques mais surtout les catastrophes naturelles peuvent limiter les efforts de développement dans un pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES