spot_imgspot_img

La SNI promet 3 000 logements sociaux

Dans le cadre de la matérialisation de la politique du chef de l’État en matière de logement, la Société nationale immobilière (SNI) s’est lancé dans un projet de construction de 3 000 logements à Libreville et l’intérieur du pays.

Selon le quotidien L’union, «la SNI a pu acquérir des sites à Akournam (Owendo) et à Essassa, sur la Nationale 1. Pour ce qui est de Libreville et Owendo, les travaux d’aménagement et de viabilisation sont effectifs depuis quelques semaines». Selon les responsables de la société, les travaux de construction démarreront en octobre prochain sur les lotissements d’Akournam et d’Essassa, où sont prévus 1 300 logements.

«Sur ces deux plateformes, la SNI est appelée à réaliser des logements sociaux qui doivent abriter environ 5 000 personnes. C’est donc un programme ambitieux que la SNI, en tant que bras de séculier de l’État, s’engage à matérialiser», a expliqué Fabien Owono Ngoua, président du conseil d’administration de la SNI, relayé par le quotidien L’Union.

Promesse de campagne du président Ali Bongo, la construction de 5 000 logements par an tarde à se concrétiser. Depuis le début des années 1970, le Gabon souffre d’un déficit chronique en logement que le régime en place depuis 1968 n’arrive pas à résorber malgré le PIB par habitants du pays qui est l’un des plus élevé en Afrique.

Actuellement, ce déficit est de 200 000 logements pour une population d’environ 1,5 million d’habitants. Ce problème est intimement lié à l’accès au foncier, qui constitue également un gros problème dans le pays.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES