spot_imgspot_img

Déclaration du ministère de l’Intérieur à la suite du meeting de Rio

Voici l’intégralité de la déclaration du ministère de l’Intérieur à la suite de la tenue du meeting de l’opposition à Rio.
Par lettre conjointement signée de Messieurs Louis Gaston Mayila et de Jules Bourdes Ogouliguendé, datée du 17 septembre 2012, L’opposition demandait l’autorisation de tenir une réunion publique le 22 septembre à la place dite « RIO ». Les partis de l’opposition étant regroupés au sein de deux blocs, le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de l’Immigration et de la Décentralisation a écrit aux deux requérants le 18 septembre afin de lui préciser nommément les partis politiques qui comptent organiser cette manifestation.
A la suite de cette correspondance, un des requérants Monsieur Jules Bourdes Ogouliguendé a répondu au Ministre de l’Intérieur le 19 septembre en indiquant les partis politiques concernés par le meeting de Rio. A savoir : le CDJ, le PGP, le Morena, le Morena Unioniste, l’URDP, l’UPG, l’UPNR, l’ANB, le RNB, l’EPI, le PDS et le FPU.
C’est alors que le Ministre de l’Intérieur a donné son accord pour la tenue de se meeting tout en saluant l’esprit légaliste et républicain qui a guidé les organisateurs dans la démarche d’obtention de l’autorisation. En sus, il leur a rappelé que les responsables le l’ex Union Nationale, parti politique dissout depuis le 25 janvier 2010, ne doivent pas prendre la parole au cours de cette circonstance.
Le Gouvernement de la République se félicite de la bonne tenue de cette réunion publique, il salue le calme du millier des citoyens gabonais qui ont pris part à ce rassemblement tout comme le professionnalisme des Forces de Police Nationale chargées de sécuriser ladite manifestation. C’est la preuve supplémentaire de la vitalité de notre jeune démocratie.
Si le Gouvernement a noté avec satisfaction que les organisateurs de cette réunion publique se sont conformés à l’exigence préalable d’obtention d’une autorisation pour la tenue de ce meeting, l’on peut déplorer en revanche, leur attitude récurrente de défiance vis-à-vis des lois de la République et de l’Autorité de l’Etat.
En effet, en donnant expressément la parole pendant ce rassemblement, aux responsables d’une formation politique dissoute, les organisateurs de ce meeting ont volontairement foulé aux pieds, les termes de l’autorisation de la tenue de cette réunion et les dispositions de loi n° 16/2011 du 14 février 2012 portant modification de loi n°24/96 relative aux partis politiques notamment, en ses articles 41, 42, 45 et 46 qui portent sur La suspension et la dissolution des partis politiques.
Le Ministère de l’Intérieur a reçu ce jour, une correspondance N° 0202/UPNR/CAB-P signée de Me Louis Gaston Mayila, Président de l’UPNR, correspondance dans laquelle il s’est désolidarisé de l’organisation de ce meeting parce que dit-il et on le cite : « n’ayant pas pu amener ses paires à obéir à la consigne des Pouvoirs publics, j’ai décidé de ne pas prendre part à ce meeting et à dégager par voie de conséquence ma responsabilité et celle de mon parti, devant les conséquences éventuelles qui peuvent en découler », refusant ainsi de participer à une réunion devenue illégale.
Le Gouvernement prend à témoin, l’Opinion nationale et internationale sur ces agissements qui participent de la volonté d’une frange de compatriotes à installer le chao dans notre pays. Le Gouvernement ne se laissera pas distraire.
En conséquence, le Ministre de l’Intérieur se réserve le droit d’appliquer à tous les partis politiques, organisateurs ou reconnus complices de cette organisation, les dispositions de la loi citées ci-dessus qui vont de la suspension à la dissolution.
Fait à Libreville le 22 septembre 2012.
Jean François NDONGOU,
Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique De l’Immigration et de la Décentralisation.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES