spot_imgspot_img

Le gouvernement adopte le projet de loi de finances 2013

Le gouvernement réuni hier en conseil des ministres, autour du président de la République, Ali Bongo Ondimba, a approuvé le projet de loi déterminant les ressources et les charges de l’Etat pour l’année 2013.

Pris en application des dispositions de l’article 47 de la Constitution, ledit projet de loi fixe les ressources et les charges de l’Etat pour l’année 2013 à trois mille cent quarante et un milliards deux cent millions (3.141.200.000.000) F CFA qui se décomposent comme suit :

POUR LES RESSOURCES :

• les ressources propres sont évaluées à deux mille six cent trente deux milliards cinq cent millions (2.632.500.000.000) FCFA et les ressources d’emprunt à cinq cent huit milliards sept cent millions (508.700.000.000) F CFA ;

• les ressources propres se décomposent en recettes pétrolières estimées à mille quatre cent quarante deux milliards quatre cent millions (1.442.400.000.000) F CFA ;

• les recettes hors-pétrole quant à elles sont arrêtées à mille cent quatre vingt dix milliards cent millions (1.190.100.000.000) F CFA.

S’AGISSANT DES CHARGES :

• dépenses de fonctionnement s’élèvent à mille trois cent trente neuf milliards sept cent millions (1.339.700.000.000) FCFA ;

• charges de la dette publique sont arrêtées à cinq cent huit milliards cinq cent quatre vingt douze millions quatre cent vingt neuf mille cent cinquante huit (508.592.429.158) FCFA ;

• dépenses d’investissement s’élèvent à mille soixante huit milliards cinq cent millions (1.068.500.000.000) FCFA ;

• Prêts – Avances et Dépôts pour deux cent vingt quatre milliards quatre cent sept millions cinq cent quatre vingt cinq mille trois cent quarante sept (224.407.585.347) FCFA.

Ce projet de loi de finances qui sera présenté au parlement pour examen et adoption, s’inscrit dans le sens de la poursuite de la mise en œuvre du Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) qui traduit la volonté du chef de l’Etat d’accélérer la transformation de l’économie nationale en vue de relever la croissance, renforcer le secteur social et faire du Gabon un pays émergent à l’horizon 2025.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES