spot_imgspot_img

Match Togo-Gabon : la CAF maintient son «mercenaire» au sifflet

La confédération africaine de football (CAF) ne se déjuge pas par rapport à la désignation des officiels devant diriger, le 14 octobre prochain, la rencontre Gabon-Togo, match retour des éliminatoires de la 29e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2013).

La requête introduite, le 2 octobre 2012, par le secrétaire général de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), Barthélemy Bouassa Moussadji, vient d’essuyer une fin de non-recevoir de la part de l’instance dirigeante du football africain. Le Gabon y contestait les officiels devant administrer le match retour entre les panthères du Gabon et les éperviers du Togo, notamment le trio arbitral mauricien dirigé par Seechurn Rajindrapersrad.

Forts de ce que «les mêmes causes produisent les mêmes effets» et donc pour éviter de subir la même situation que celle du 14 novembre 2009, les dirigeants de la Fegafoot ont entrepris une action à l’endroit de la CAF pour contester le choix des officiels du match retour des éliminatoires de la 29e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2013) prévu le 14 octobre prochain au Togo.

Selon la Fegafoot, le trio arbitral mauricien composé de (Seechurn Rajindrapersrad, Bootun Balkrishana et Vivian Vally) s’était illustré négativement en faussant l’issue de la rencontre du 14 novembre 2009 à Lomé entre le Togo et le Gabon au cours duquel les panthères avaient raté le mondial il y a trois ans.

«La CAF a indiqué à la fédération que la désignation de ce trio arbitral mauricien n’était que pure coïncidence par rapport au match du 14 novembre 2009. S’agissant de nos remarques au sujet de ces arbitres, l’instance dirigeante du football africain a dit que Seechurn Rajindrapersrad fait partie des meilleurs arbitres du continent. Et c’est donc à ce titre qu’il a été désigné pour officier ce match. La CAF ne peut en aucun cas être taxée d’impartiale dans la désignation des arbitres. Par conséquent, la CAF maintient sa décision à ce sujet», a déclaré le secrétaire général de la Fegafoo, Barthélemy Bouassa Moussadji, relayé par le quotidien L’union du 4 octobre.

«Pourtant c’est cette même CAF qui se veut neutre qui a accédé à la requête du Cameroun qui récusait l’arbitre sud africain Jerome Damon, initialement programmée pour officier le match Sénégal-Cameroun comptant pour les éliminatoires de la CAN 2012, en faisant remplacer cinq jours avant le match par le Tunisien Saasalah Yosr», a fustigé un jeune passionné du football, Éric.

Les autorités du football camerounais n’auront pas attendu très longtemps pour voir la confédération africaine de football céder à leur demande de changer le trio arbitral initialement retenu pour diriger la rencontre Sénégal-Cameroun, joué le 26 mars 2011 à Dakar, comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations, Gabon-Guinée Équatoriale 2012.

«C’est une offense pour le Gabon. On connaît l’histoire d’il y a trois ans. Si on avait fait nul on aurait été au Mondial (aux dépens du Cameroun). Il y a trois ans, il (arbitre) a oublié des hors-jeux, des penalties. Trois années après, on retrouve les mêmes !», s’est insurgé Paulo Duarte, qui n’était pas le sélectionneur des Panthères au moment des faits. Face à cette indifférence de la CAF vis-à-vis de la requête du Gabon, la Fégafoot compte introduire un recours avec plusieurs éléments à verser au dossier, dont la vidéo du match du 14 novembre 2009.

En attendant de voir la ACF revenir sur sa décision, le sélectionneur des Panthères Paulo Duarte a rassuré le public sur la participation de ses poulains au match retour à Lomé le 14 octobre prochain. «C’est une équipe pratiquement neuve à cause d’absence. C’est un match certes difficile, mais nous allons pour faire un résultat positif», a-t-il indiqué confiant malgré la pression liée au trio arbitral contesté.

Les noms des 24 joueurs retenus.

Didier Ovono Ebang, supplié de Stéphane Bitseki et de Yann Bidonga au but. Rodrigue Moundouga, Edmond Mouelle, Muller Dinda, Rémy Ebanega, Brou Apanga, Georges Ambourouet et Henri Ndong seront à la défense.

Guelor Kanga, Paul Kessany, Zita Mbanagoye, Palun Liod, Alexander Ndoumbou, Malik, Lévy Madinda et Pocko Biyogho ont été conviés au milieu du terrain. Une absence notable, Erick Mouloungui blessé. Les six attaquants retenus sont : Pierre Emerick Aubameyang, Daniel Cousin, Antchouet, Do Marcolino, Romaric Rogombé et Stéphane Nguéma.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES